Plongez dans l'expérience uex
International Medical Center
Diversifier son patrimoine en achetant de l'or physique
La Petite Ecole Singapour

Le leader politique le mieux payé au monde est le premier ministre Singapourien Lee Hsien Loong

1,7 millions de dollars de salaire annuel, vous vous dites peut-être que nous allons parler ici d’un riche patron du CAC40, d’une célébrité ou d’un sportif de haut niveau. Il s’agit en fait du salaire du politique le
mieux payé au monde, le premier ministre Singapourien Lee Hsien Loong.

La comparaison avec les autres pays du monde est édifiante. A titre d’exemple c’est quatre fois plus que le président américain, et huit fois plus que le président français.
salaire-singapour-president-body
Comment expliquer  un  tel  écart  de  rémunération  et pourquoi  Singapour  paye  t’il  son  premier ministre aussi grassement ? Voici des éléments de réponse.

Des salaires alignés sur le privé

Tout d’abord, Singapour est difficilement comparable avec les autres pays du monde : il s’agit d’
une cité état.  Sur  cette  petite  île  du  sud-est  Pacifique  se  côtoient  parmi  les  plus  grandes  fortunes du  monde. Saviez qu’un habitant sur 36 y est millionnaire ?

La  tentation  pourrait  alors  être  grande  pour  les  fonctionnaires  de  réserver  leurs  appels  d’offre  au  plus offrant plutôt qu’au meilleur fournisseur. Mais ce serait mal connaître la gestion publique de Singapour, très axée sur le mérite et qui sait le récompenser.

Un moyen efficace pour lutter contre la corruption

La lutte contre la corruption a été, dès les débuts de l’essor de Singapour, un cheval de bataille pour son père  fondateur,  Lee  Kuan Yew.  La  petite  corruption  fut  assez  aisément  mise  pas  dans  les  années  60, mais  les  efforts  se firent  à  tous  les  niveaux.  Lee  estimait  que  des  salaires  aussi  élevés chez  les  hauts fonctionnaires que dans le privé permettraient à son gouvernement de rester honnête et droit.

Les résultats sont probants : Singapour figure régulièrement en tête des classements des états les moins
corrompus  au  monde  dont,  entre  autres,  celui  de  Transparency  International  (8e en  2015).  Cette transparence liée à un rapport compétitivité-qualité très élevé et un régime fiscal avantageux en font un environnement extrêmement propice aux affaires.

Attirer les plus talentueux

La  règle  d’or  des  ressources  humaines  du  service  public  singapourien  est  d’attirer  et  de garder les  plus compétents dans  leur  domaine,  pour  développer  activement  l’état  et  donc  dans  l’intérêt  commun. Comment atteindre efficacement cet objectif quand le salaire moyen annuel sur l’île est un nombre à 6 chiffres, si ce n’est récompensant les fonctionnaires les plus compétents et les plus méritants ?

Avec  154  000  millionnaires  réunis  sur  720  km²,  il  est  relativement aisé  pour  les  plus  talentueux  de  développer  un   réseau   professionnel   avec   les   top   managers   et   des   chefs   entreprises   du   secteur bancaire/assurances.  Les  hauts  salaires  permettent  donc  de  garder  les  meilleurs  et  d’offrir  un service public très performant. C’est d’ailleurs sans doute ce qui conduit les expatriés à élire Singapour comme étant leur destination privilégiée, pour sa sécurité et son « excellente qualité de vie », selon HSBC Expat Explorer.

26 Partages
Partagez26
Tweetez