La Petite Ecole Singapour
International Medical Center
Diversifier son patrimoine en achetant de l'or physique
Plongez dans l'expérience uex
Noel
Singapour
courses, repas et pressing

Mathias Assante : « Aider la communauté française »

Nous vous avions présenté la fonction de conseiller consulaire dans notre guide S’installer et vivre à Singapour. Rencontre avec l’un d’eux, Mathias Assante di Panzillo, 35 ans, installé dans la cité-état depuis 12 ans et élu depuis 2014.

Arrivé à Singapour en 2006 par amour et par la voie du VIE, époque lointaine où les Français étaient environ 3 000 (contre 20 000 aujourd’hui), Mathias Assante di Panzillo a toujours aimé la politique, sans être élu. Jusqu’en 2014 où il devient conseiller consulaire pour un mandat de 6 ans.

Le rôle du conseiller consulaire

« Mon rôle est d’aider la communauté, c’est-à-dire les Français installés dans la cité-état », définit le trentenaire qui exerce bénévolement la fonction de conseiller consulaire. S’il est en relation étroite avec le consul, les sénateurs et les députés, il rappelle cependant qu’il n’est pas en poste à l’ambassade. Donc inutile de le joindre pour accélérer le traitement d’un dossier !

Ce papa de deux enfants a des sujets de prédilection comme « les bourses scolaires dont il a découvert l’existence en 2013, le mariage, le statut de PR [il l’est, ainsi que son épouse et ses deux enfants, ndlr], etc. Ce sont des points concrets relatifs à la vie à l’étranger ». Cela étant, fort de sa longue expérience à Singapour, il pourra vous renseigner sur plein de domaines.

Aussi, bien qu’il occupe un poste en marketing numérique dans une grande entreprise (qui produit notamment des laits infantiles), sa ligne téléphonique reste ouverte en journée et il a plaisir à répondre aux questions de ses compatriotes.

Son engagement

En parallèle de son mandat de conseiller consulaire, il est adhérent à l’association Français du monde – ADFE. Ancien membre du PS, il a rejoint la République en marche en 2016. Il a été candidat à la députation de la 11e circonscription des Français de l’étranger (Asie, Océanie et Europe de l’Est).

« En 2014, il y a eu peu de participation à l’élection des conseillers consulaires et peu de Français nous connaissent. Et ce, bien que nous soyons des élus de proximité. En 2020, la pérennité de notre rôle pourrait être remise en question. D’ailleurs j’espère que nos compatriotes se mobiliseront l’année prochaines pour les élections européennes. Plus on est loin et moins on s’y intéresse. Or c’est très important. Faisons tous un effort ; il n’y aura qu’un seul tour. »

Sa vie à Singapour

« Certes, il pleut souvent, mais il faut chaud. De plus, il n’est pas nécessaire de parler chinois et à mon arrivée ici, je n’étais même pas bilingue anglais. Désormais on trouve aussi de nombreux produits français… il faut juste y mettre le prix. Car la vie est devenue chère. Il y a 12 ans, nous ne payions que 1 600 SGD pour un “2-3 bedrooms” vers Dhoby Ghaut. Ce n’est plus vraiment le cas [comptez 4 000 à 5 000 SGD au 5/6/18 sur PropertyGuru, ndlr].

Néanmoins, on s’y plaît, on a des amis, on est à l’aise et heureux. Nous resterons à Singapour en fonction des opportunités. »

Quels conseils pour un prétendant à l’élection de 2020 ?

Vous avez la fibre, vous sentez que vous avez envie d’aider votre prochain, vous avez envie d’être un acteur social. Conseiller consulaire est peut-être un nouveau défi pour vous. Le tout est de savoir si en 2020 ils existeront toujours sous la forme actuelle. Il semblerait que leur nombre puisse être réduit.

« Pour se présenter, c’est comme en France. Il faut avoir plus de 18 ans, être inscrit sur les listes électorales à Singapour, jouir de ses droits civiques et remplir 2-3 papiers officiels. ET surtout, il faut avoir l’envie de donner de son temps, de son énergie pour les autres, le soir les week-ends, pendant les horaires de travail… enfin c’est juste un avis personnel. Après ce sont les électeurs qui jugent ! »

Plus d’infos :

https://mathiasassante.fr/
http://www.francais-du-monde.org/
http://www.consulaires.com/

12 Partages
Partagez12
Tweetez