Plongez dans l'expérience uex
Petit Depot Noel
Singapour
La Petite Ecole Singapour
courses, repas et pressing
International Medical Center
Noel

Non aux jouets qui envahissent la maison !

Parents, votre logement est envahi par les jouets ? Il est temps de remédier à cette situation. Nathalie Ricaud fondatrice de Get Organised & Beyond livre ici, pour Le Bottin Singapour et ses lecteurs, une méthode simple qui vous permettra de mettre fin à cette situation.

Agacé par tous les jouets que vos enfants accumulent et laissent trainer partout dans la maison ? Il semble souvent plus simple et plus rapide de les ranger soi-même. Mais cela ne rend service à personne, n’est-ce pas ? Ni à vous, ni à vos enfants. La solution ? Aider vos enfants à s’organiser. Et si l’organisation n’est pas votre fort, voilà mon approche en 7 étapes, pour vous aider à reconquérir votre espace.

Quand une boite de jouets est pleine, on se débarrasse d’abord d’un jouet avant d’en ajouter un nouveau

Étape 1 : établissez des limites

Tout d’abord, prenez le temps de définir combien d’espace vous souhaitez consacrer aux jouets, demandez-vous :

  • si vous voulez que tous les jouets de votre enfant lui soient accessible en permanence ou non
  • ce que vous attendez de lui en matière de rangement
  • avec combien de jouets différents peut-il jouer avant de devoir les remettre en place
  • s’il souhaite jouer avec d’autres

Tenez compte de vos valeurs, mais aussi de l’âge de votre enfant et de celui de ses frères et sœurs. Prenez aussi en compte le fait que vous soyez à la maison toute la journée ou non.

Étape 2 : analysez l’espace que vous allouez aujourd’hui aux jouets

Faites un état des lieux de ce qui fonctionne et de ce qui ne fonctionne pas, pour vous et vos enfants, dans l’espace alloué aujourd’hui à leurs jouets.

Essayez de comprendre la cause du problème : il se peut qu’il y ait trop de jouets par rapport à l’espace de rangement, que les endroits pour ranger les jouets ne soient pas pratiques pour l’enfant, ou encore que les jouets n’aient pas leur emplacement spécifique désigné…

Ne négligez pas cette étape car elle vous donnera plein d’indices pour établir une solution adaptée à vos besoins.

Étape 3 : triez les jouets par catégorie

Rassemblez tous les jouets dispersés dans la maison, dans une seule pièce. Prenez un jouet à la fois et affectez-le à une catégorie. Cela peut-être par exemple « jeux de construction », « petites voitures », « poupées Barbie et leurs accessoires », « instruments de musique », « déguisements », « jeux de société », etc.

Peu importe la façon dont les jouets sont assignés à telle ou telle catégories, pourvu que celles-ci aient un sens pour votre enfant.

Étape 4 : débarrassez-vous de ce qui n’est plus utile

Une fois que vous avez affecté une catégorie à tous les jouets, vous allez pouvoir décider de ce que vous souhaitez garder et ce dont vous souhaitez vous débarrasser. En effet, c’est seulement quand on regarde une catégorie dans son ensemble que l’on peut apprécier la quantité de jouets que l’on a dans cette catégorie et décider s’il y en a trop ou non.

Les questions suivantes peuvent vous aider, vous et votre enfant, à décider quoi garder :

  • Est-ce que le jouet est en bon état ? Est-ce qu’il lui manque des pièces importantes ?
  • Est-ce que l’enfant joue avec ? Non ? Pourquoi ? Parce qu’il a passé l’âge ou parce qu’il ne l’aime pas (ou plus) ? Peut-être est-ce parce qu’il avait oublié qu’il l’avait ?
  • Est ce qu’il l’utilise souvent ?
  • Est-ce qu’il a besoin de ce nombre de jouets dans cette catégorie ? Si non, quels sont ceux qu’il préfère ?

Il est important de ne pas forcer l’enfant à se débarrasser d’un jouet auquel il tient, mais de lui rappeler que cela fait longtemps qu’il n’a pas joué avec, qu’il l’a remplacé par cet autre…

Étape 5 : allouez un endroit de rangement à chaque catégorie de jouets

Il est préférable de ranger les jouets là ou l’enfant a l’habitude de jouer de façon à ce qu’il n’ait pas de pas supplémentaire à faire pour les ranger. Sinon, il y a de fortes chances pour qu’ils trainent par terre.

Chaque catégorie de jouets doit avoir un endroit de rangement dédié, de façon à ce que l’enfant sache où trouver facilement ce avec quoi il veut jouer, mais aussi où le remettre en place.

Gardez ses jouets préférés facile d’accès. N’hésitez pas à vous mettre à 4 pattes pour voir ce que votre enfant peut voir et attraper. Gardez les jouets les plus lourds le plus bas possible, de façon à éviter qu’ils ne lui tombent dessus.

Il est préférable de mettre les puzzles, les jeux de société et les jeux de cartes en hauteur. Sinon, ceux-ci risquent d’être éparpillés dans la maison. Les livres de coloriages peuvent être mis dans un tiroir avec le papier, les feutres et les crayons.

Image sourced from Pinterest

Étape 6 : utilisez des boites de rangement

Les boites de rangement sont très utiles pour contenir les jouets qui appartiennent à une certaine catégorie. Elles permettent aussi d’établir une limite : quand la boite est pleine, on ne peut plus acheter des jouets de cette catégorie, à moins de se débarrasser d’autres.

Avant d’aller acheter quoi que ce soit, utilisez ce que vous avez à la maison, tels que des containers de cuisine en plastique, des boites à chaussures ou autres boites d’anciens cadeaux, des paniers, des sacs Ziplock, etc. Peu importe ce que vous utilisez, pourvu que ce soit robuste et assez grand pour contenir tout ce que vous avez à y mettre sans avoir à forcer.

Identifiez le contenu de la boite avec une étiquette. Si l’enfant est encore trop jeune pour lire, mettez une photo ou un dessin (que l’enfant pourra d’ailleurs faire lui-même).

Image sourced from Pinterest

Étape 7 : ajustez votre système

Il se peut qu’à un certain moment, vous réalisiez que le panier des voitures télécommandées est trop petit, ou que l’endroit que vous avez attribué aux Legos serait mieux pour les trains. Prenez le temps de procéder à des rectifications de façon à ce qu’il n’y ait pas d’excuse pour ne pas ranger.

Une fois le premier tri et rangement effectué, des mini ajustements réguliers suffiront pour ne plus jamais être débordé

Il y a bien sur d’autres choses à faire pour que l’organisation mise en place perdure. Ceci fera d’ailleurs peut-être l’objet d’un autre article. Mais si vous avez mis en place un système qui convient à votre famille, où chaque jouet a sa place, il sera beaucoup plus facile pour votre enfant de contribuer au rangement. Après tout, c’est le système que les écoles adoptent : chaque activité possède une zone de rangement avec laquelle les enfants sont familiarisés. Et quand ils ont fini de jouer, on leur demande de ranger. Tout cela dans la joie et la bonne humeur. Alors, pourquoi le système ne marcherait-il pas à la maison ?

Vous avez besoin d’inspiration ? Regardez cette vidéo où j’aide un petit garçon de 8 ans et sa maman à organiser ses jouets.

Auteur : Nathalie Ricaud de “Get Organised & Beyond”

Nathalie est organisatrice professionnelle et la fondatrice de Get Organised & Beyond, une société qui aide les particuliers à s’organiser afin qu’ils puissent reprendre le contrôle sur leur espace et leur temps. Et oui, organisatrice professionnelle, c’est un métier ! Elle est d’ailleurs membre d’AAPO : l’Australasian Association of Professional Organisers.

Originaire de France, Nathalie vit à Singapour depuis 1998. Avant d’établir son activité d’organisatrice professionnelle en 2013, Nathalie a passé 20 ans dans le domaine de la logistique, à améliorer notamment l’organisation des entrepôts.

Elle est publiée de manière régulière dans les médias : Her World, Home & Décor, Parents World, Sassy Mama, Square Rooms, The Finder, The Straits Times, Young Parents etc. Elle est également l’auteur d’un blog et donne plein de conseils sur sa page Facebook pour aider ses lecteurs à vivre une vie un peu mieux organisée.

Société mentionnée dans l'article

A lire également

11 Partages
Partagez11
Tweetez