Diversifier son patrimoine en achetant de l'or physique
Plongez dans l'expérience uex
La Petite Ecole Singapour

Quel Visa faut-il pour vivre à Singapour ?

Vous avez trouvé un job dans la cité-état. Votre conjoint aura-t-il ou elle besoin d’un Employment Pass pour travailler ? Quel visa vous est le mieux adapté en tant qu’entrepreneur démarrant une activité dans la cité-état ?

Selon le motif de votre séjour, vous devrez ou non obtenir préalablement un certain type de visa en adéquation avec votre activité sur place. Nous distinguons ici 5 grandes activités qui sont susceptibles de vous concerner pour lesquelles le visa et la procédure d’obtention qui en découlent sont différents :

  • Le visa de travail ;
  • Le visa familial ;
  • Le visa de stage ;
  • Le visa étudiant ;
  • L’exemption de visa pour les touristes.

Alors avant de faire vos valises, assurez-vous d’avoir les documents nécessaires et vos papiers en règle pour ne pas avoir de mauvaise surprise à l’arrivée. Ce n’est pas pour rien que l’état de Singapour est mondialement connu pour sa fermeté.

Les Visas de travail à Singapour pour les expatriés français, belges ou suisses

Singapour interdit strictement tout étranger de travailler sur son territoire sans permis adéquat. Veillez donc à bien avoir un titre de travail avant de débuter toute activité professionnelle. La demande du visa de travail se fait toujours par votre employeur, néanmoins vous devrez vous rendre vous-même à la MOM pour retirez votre premier visa en main propre.

Il en existe plusieurs qui se différencient selon l’activité, le salaire et le niveau d’étude de son détenteur. Voici ceux qui correspondront le plus souvent à votre situation :

L’Employment Pass, le plus courant

Ce titre de travail convient aux managers et cadres exécutifs au niveau d’étude supérieur et dont la rémunération mensuelle dépasse 3 300 SGD. Il est valide 2 ans et est renouvelable.

Le S pass

Pour les employés de niveau intermédiaire et dont le salaire est de plus de 2 200 SGD. Il requiert un diplôme d’études supérieur ou certains diplômes techniques ainsi qu’une certaine expérience dans le domaine visé. Ce titre est lui aussi valable 2 ans et est aussi renouvelable.

L’EntrePass

Si vous souhaitez démarrer votre activité à Singapour, c’est le permis qui vous permettra d’y travailler. Il nécessite qu’une banque locale se porte caution pour vous à hauteur d’au moins 50 000 SGD. Il est renouvelable et valable 1 an.

Tous ces titres de travail permettent à leur détenteur d’être accompagné de leur éventuel conjoint et enfant(s) de moins de 21 ans, pour lesquels un visa spécifique, décrit ci-après, leur est attribué.

Les visas pour la famille d’un détenteur de permis de travail

Le détenteur de ce type de visa est obligatoirement rattaché à une personne qui détient un visa de travail. Il est impossible d’avoir un de ces visas sans ce dernier. La durée d’un visa pour la famille est callée sur celle du visa de travail, elle ne peut être supérieure. On distingue deux types de visa familial :

  1. Le Dependant Pass : pour les couples mariés ;
  2. Le Long Term Visit Pass : pour le conjoint non marié.

Les titulaires de l’un ou l’autre de ces titres de séjour peuvent demander un titre de travail. Pour cela, il faut que l’employeur rédige une lettre appelée Letter of Consent. Ce titre est plus simple à obtenir qu’un Employment Pass et sa durée repose, comme le titre de séjour, sur celle de l’Employment Pass du conjoint.

Le visa pour un stagiaire à Singapour

Même si ce n’est que pour moins 3 mois, vous devez vous munir d’un visa pour effectuer votre stage à Singapour. Les étudiants ont recourt à l’une de ces deux solutions :

Le fameux Programme Vacances Travail (Working Holiday Program)

Il s’agit de la solution adoptée par la plupart des étudiants, puisque cela enlève une charge aux entreprises, étant donné que toutes les démarches sont à effectuer par le stagiaire. Seuls les étudiants peuvent postuler pour le visa vacances-travail. Il est valable 6 mois.

Le Training Work permit

Une autre possibilité pour effectuer son stage à Singapour. Celui-ci aussi n’est disponible qu’aux étudiants, mais est plus contraignant pour l’entreprise d’accueil qui est soumise à des quotas et des charges supplémentaires (comme fournir une assurance médicale au stagiaire). Comme le visa vacances-travail, il est valable 6 mois.

Le visas pour les étudiants

Vous souhaitez étudier dans un des universités internationalement reconnues de Singapour ? Le Student Pass est le titre de séjour qu’il vous faut. Les procédures diffèrent selon ce que vous étudiez et l’établissement dans lequel vous comptez faire vos études. La candidature se fait via le portail en ligne SOLAR. Les questions relatives à l’obtention de ce visa sont disponibles ici.

Les visas touristes

En tant que touriste français ou européens pour un séjour de moins de 90 jours, aucun visa n’est nécessaire. Grâce à l’exemption de visa, vous n’avez plus à effectuer de demande à l’ambassade, mais des pièces justificatives vous seront toute de même nécessaires pour que tout se passe bien avec l’officier de l’immigration de l’aéroport, à savoir :

  • Un billet de retour ;
  • Une preuve de fonds suffisants pour la période du séjour ;
  • Vérifiez que votre passeport est bien valide plus de 6 mois après la date de sortie de Singapour.

Pour plus d’informations à ce sujet, consultez notre l’article « Faut-il un visa pour Singapour ».

Conclusion

Les lois sur les titres de séjours évoluant régulièrement, nous ne saurons que trop vous conseiller de vous informer sur les sites officiels des autorités de Singapour avant de vous y rendre. Rendez-vous sur le site du ministère des affaires étrangères singapourien (MFA) pour les questions relatives aux titres de travail, et le site de l’autorité de l’immigration (ICA) pour tout ce qui concerne l’immigration en général.

2 Partages
Partagez2
Tweetez