fbpx
Kali
ISS
La Petite Ecole
smilfocus
Axiom Cours de Soutien Singapour
Assurance Sante Singapour
IMC

Alexandre Pini, Une âme d’entrepreneur !

155 Partages

Déniché au hasard de nos pérégrinations sur Joo Chiat road, le Braseiro séduit immédiatement tant par sa cuisine et son ambiance que par le charisme de son fondateur, Alexandre Pini. Cet ingénieur de formation revient sur son parcours atypique et sa passion d’entreprendre. 

Pourquoi cette envie d’ailleurs, cette décision de quitter la France pour vous installer à Singapour ?

Alexandre Pini : « Plusieurs facteurs ont motivé ma décision. Tout d’abord, j’ai toujours eu envie d’entreprendre, de créer quelque chose. Après mon bac, j’ai intégré une école d’ingénieurs dans l’optique de créer une entreprise derrière. Au cours d’un stage, j’ai découvert Singapour, ville pour laquelle j’ai eu un véritable coup de cœur. Cela faisait déjà quelques années que je me sentais attiré par l’international, j’ai donc décidé de partir. Mais pour faire quoi ? À part mon envie d’entreprendre, je n’avais aucun projet professionnel. Mon diplôme en poche, j’ai décidé de voyager pour trouver une idée de bussiness à développer. Pendant un an, à Sydney, San Francisco, Rio et Hong Kong, j’ai été à la rencontre d’entrepreneurs pour comprendre les codes, apprendre de leurs échecs et de leurs réussites, puiser de l’inspiration… Pour financer cette année de découverte, j’ai effectué de nombreux petits boulots. Les plus faciles à décrocher, partout dans le monde, sont souvent dans la restauration. C’est de cette façon que j’ai découvert cet univers qui m’a séduit. À mon retour, j’avais un projet et une destination ».

Vous avez ouvert Braseiro en mars 2015, quelques mois seulement après votre arrivée à Singapour…

Alexandre Pini : « Effectivement, tout est allé très vite ! À mon arrivée, je ne connaissais personne mais j’ai rencontré les bonnes personnes qui m’ont habillement conseillé. Tout s’est enchaîné de façon ordonnée jusqu’à la dernière étape : l’emplacement du restaurant. C’est probablement la décision la plus difficile à prendre car c’est à partir de la signature du bail que tout devient concret et qu’un démarrage rapide est nécessaire. Aujourd’hui, le modèle fonctionne bien et nous avons fidélisé une clientèle régulière qui nous a identifiés comme la référence de la grillade et des frites maison ».

Comment avez-vous choisi cet emplacement sur Joo Chiat road ?

Alexandre Pini : « Pour son potentiel. La configuration du lieu, avec ses deux étages et sa terrasse, m’a immédiatement séduit. Cela me permettait de créer deux ambiances différentes. Pour le quartier également qui est à taille humaine et en fort potentiel. Trois ans après, je suis entièrement satisfait par ce choix ».

Quels sont vos clients ?

Alexandre Pini : « Aussi bien des Français que des Singapouriens. Ce qui est intéressant à Singapour, c’est de côtoyer des singapouriens. C’est un challenge intéressant de faire découvrir nos produits et notre culture aux Singapouriens. La taille du restaurant permet les échanges et les discussions. Je découvre des parcours de vie très riches. Mes contacts avec les Français sont très confortables également. Une affinité immédiate se noue. Les repères sont les mêmes. C’est une vraie satisfaction quand un client retrouve le goût de chez lui grâce à notre cuisine ».

Quel est votre coup de cœur à Singapour ?

Alexandre Pini : « J’évoquerais deux coups de cœur ! D’un point de vue personnel, Singapour est une ville très agréable, gérée comme une entreprise. Tout y est tellement facile qu’on en oublie les contraintes du quotidien. Le climat me booste et me donne envie d’accomplir en permanence. D’un point de vue professionnel, Singapour est en plein boom. L’économie est florissante, les constructions se multiplient, les fournisseurs sont souples et réactifs. Tout va très vite ».

Quel est votre coup de cœur en Asie ?

Alexandre Pini : « Tout, même si j’ai une certaine affinité avec Bangkok par ma pratique de la boxe thaï ».

Braseiro Restaurant – Grill
333 Joo Chiat Road, Singapore 427588
www.braseiro-sg.com

Interview par Laetitia PERSON

155 Partages

Société mentionnée dans l'article

155 Partages
Partagez155
Tweetez