fbpx
Assurance Sante Singapour
La Petite Ecole
IMC
smilfocus

Les bonnes habitudes de la santé intestinale

Qu’est-ce que le « microbiome intestinal » ? 

L’intestin humain contient des milliards de milliards de bactéries, virus et champignons qui vivent en harmonie. Collectivement, c’est ce que l’on appelle le microbiome intestinal.

Bien qu’il existe des bactéries nocives, il existe de très nombreuses bactéries qui sont bénéfiques pour l’immunité, la santé cardiaque, le poids et l’humeur.

Le microbiome intestinal modifie la façon dont nous métabolisons les aliments, il affecte notre humeur, il nous aide à gérer notre poids et il contrôle notre métabolisme du sucre, ce qui réduit le risque de diabète.

Nous sommes tous uniques. Le microbiome intestinal de chacun et chacune est aussi distinct qu’une empreinte digitale. Toutes les différentes souches de micro-organismes affectent la façon dont les autres types se développent dans l’intestin. C’est un peu comme la faune et la flore d’une forêt tropicale.

 

Cinq étapes simples pour améliorer la santé intestinale

  1. Mangez une large variété d’aliments. Un microbiome diversifié nécessite un apport alimentaire diversifié. Les légumineuses, les haricots et les fruits contiennent des fibres qui servent d’échafaudage au microbiome.
  2. Mangez des aliments fermentés. Le yaourt, la choucroute, le kimchi et le kéfir contiennent de nombreuses espèces de lactobacilles qui peuvent aider à éliminer les bactéries responsables de troubles intestinaux.
  3. Mangez des céréales complètes : le riz brun, les pâtes à base de farine complète, le quinoa et d’autres céréales non raffinées contiennent beaucoup de fibres et de glucides qui nourrissent certains types de bactéries qui contribuent à la gestion du poids et réduisent les risques de cancer et de diabète
  4. « Les antibiotiques, c’est pas automatique ». Prenez des antibiotiques uniquement lorsque cela est nécessaire. Les antibiotiques agissent généralement comme une masse et tuent de nombreuses bactéries bonnes et mauvaises dans l’intestin, ce qui peut contribuer à la prise de poids et aux problèmes gastro-intestinaux.
  5. Prenez un supplément probiotique : ce sont des bactéries vivantes qui peuvent aider à restaurer l’intestin en l’ensemençant à nouveau avec des microbes sains.

D’accord. Mais que sont les probiotiques et les prébiotiques ?

Vous avez peut-être déjà entendu parler de PRObiotiques, mais il y a maintenant un nouvel acteur : les PRÉbiotiques. En termes les plus simples, les probiotiques sont des bactéries bénéfiques pour le corps et les prébiotiques sont des aliments pour les bactéries.

Le consensus général sur la définition des probiotiques est le suivant : « des micro-organismes vivants qui, lorsqu’ils sont administrés en quantités adéquates, confèrent un bénéfice pour la santé de l’hôte ».

Cela signifie que :

  1. les organismes doivent être vivants
  2. ils doivent être en quantités suffisantes
  3. ils doivent provoquer un effet sur l’hôte.

Ce n’est que lorsque ces 3 conditions sont remplies que le produit peut être appelé probiotique.

Les prébiotiques, quant à eux, sont définis comme « un substrat qui est sélectivement utilisé par les microorganismes hôtes conférant un bénéfice pour la santé ». Ce sont généralement des glucides qui ne peuvent pas être décomposés par les cellules humaines, mais qui sont plutôt utilisés comme aliment pour le microbiome.

Le Dr Mythili Pandi est une généraliste formée puis ayant exercé en Australie avant de revenir à Singapour, son pays d’origine. Elle est consultante en lactation, certifiée par le Conseil international (IBCLC), et adore travailler avec les mamans et les bébés afin de les guider tout au long de leur parcours d’allaitement. Appelez le 6342 4440 pour prendre rendez-vous avec le Dr Pandi à International Medical Clinic Katong.

Tags: — Article sponsorisé : l’article représente le point de vue de l’annonceur avec qui est rédigé le contenu.
16 Partages
Partagez16
Tweetez