fbpx
Singapour
Sing-Guarantee
IMC
La Petite Ecole Singapour
Assurance Sante Singapour
Axiom Cours de Soutien Singapour
Noel
smilfocus

En cas de décès, quel avenir pour vos enfants ?

Quand l’on arrive à Singapour, nous avons des dizaines de tâches à accomplir, des lieux à découvrir et un nouvel environnement à appréhender. Bien souvent l’on pense à prendre une assurance santé pour nous et notre famille, mais peu de personnes pensent à planifier le pire : son propre décès. Dans cet article nous n’aborderons pas les aspects héritages liés à un décès mais à l’avenir de notre bien le plus précieux : nos enfants.

Qu’advient-il de nos enfants en cas de décès des deux parents ?

A long terme les enfants seront confiés à leurs tuteurs légaux, mais immédiatement après l’accident, les enfants sont pris en charge par les autorités Singapouriennes. Ils contacteront au plus vite le consulat français pour trouver la meilleure solution de garde temporaire pour les enfants.

Comment anticiper cette situation ?

Il existe une solution en deux étapes. La première étape est de désigner un « transitional guardian », ce sera la personne en charge de garder vos enfants jusqu’à ce qu’ils soient confiés à leurs tuteurs légaux.

Pour désigner cette personne, idéalement une très bonne connaissance, vivant à Singapour, et qui connait bien vos enfants, il vous faudra remplir et signer un formulaire : le « Transitional Guardianship Form». Grâce à ce document, les enfants pourront être confiés rapidement à la personne idéale.

La deuxième étape, consiste à nommer dans un testament le futur tuteur légal. Si vous ne le faites pas la procédure peut être longue, un juge doit intervenir, et déterminer avec la famille le ou les tuteurs. En désignant vous-même cette personne, vous économiserez un temps précieux en procédure et vous vous assurez que vos enfants seront confiés à la personne que vous jugez idéale.

Recommandation du Bottin Singapour : ce n’est pas une obligation, mais pour réaliser ces documents, nous vous conseillons de vous faire accompagner par un professionnel. Que ce soit un avocat en droit des familles (voir section annuaire, ou notre annuaire en ligne) ou par un notaire à Singapour ou en France.

Article extrait du « Guide Spécial Enfants 2017 / 2018 » par Le Bottin Singapour, à lire en version numérique ici.

11 Partages
Partagez11
Tweetez