fbpx
Assurance Sante Singapour
La Petite Ecole
Axiom Cours de Soutien Singapour
Kali
IMC
ISS
smilfocus

Cécile Chauvot, sophrologue et entrepreneuse visionnaire

285 Partages

La communauté francophone de Singapour est riche de talents. Aujourd’hui, nous vous partageons le portrait de Cécile Chauvot, une entrepreneuse pleine de ressources. Elle fut la première en 2014, à faire accepter une pratique très développée en France, et jusqu’alors encore non reconnue par Singapour. En 2016, elle fédérait plus de 12 experts, pour ouvrir le premier centre francophone pluridisciplinaire autour du « mieux-être ». Retour sur son histoire.

Pour commencer, raconte-nous ton parcours.

Bonjour, je suis arrivée à Singapour il y a 6 ans, pour suivre mon mari, Chercheur en immunologie. J’ai dû réinventer mon parcours professionnel en me formant à la sophrologie à Paris, avant ce départ.

Auparavant, je travaillais dans le milieu de l’art contemporain, pour la Fondation Cartier à Paris. Je m’occupais des relations publiques et partenariats. Bien avant cela, je m’engageais sur le terrain avec l’Unicef pour des actions de lobbying gouvernemental en faveur de la scolarisation des filles (Mali) puis retour en France et engagement dans des actions militantes sociales et écologiques …L’importance du positif dans la portée des actions, de l’éthique (actions en accord avec ses valeurs) et le rapport avec l’humain ont toujours été au cœur de mes préoccupations depuis jeune. J’ai aussi pris conscience que je m’inscrivais dans des actions de transmission, « être le lien entre » me définit bien.

La logique était que je me rapproche encore plus de l’humain tout en gardant, voir en renforçant cette envie d’être « un pont entre » …

Pour moi, être sophrologue et instructrice en massage pour bébé (ma deuxième casquette) c’est cela : accompagner et transmettre, en toute bienveillance et humilité…

Et cela s’applique aussi à une autre casquette, celle de parent non ?

Comment s’est passée ton arrivée à Singapour ?

Je suis donc arrivée avec mes deux enfants en bas âge à Singapour (un 3e est né ici en 2017). Singapour est un pays confortable pour poser ses valises, mais j’ai rapidement fait face à certaines difficultés, notamment pour m’installer professionnellement. Il m’a fallu de longs mois pour obtenir l’autorisation de travailler en tant que première sophrologue à Singapour. Car bien que la sophrologie prenne racine dans d’anciennes techniques de ce coin du monde (méditation, zen japonais, yoga…), cette approche globale n’existe pas ici en tant que telle. Il m’a fallu faire un travail poussé de pédagogie auprès du MOM et essuyer plusieurs refus, avant d’obtenir le graal…

Je commence alors ma pratique, en tant que sophrologue, chez moi et à domicile. Les demandes sont là, la plupart de mes clients regagnent en équilibre et mieux être, ils semblent satisfaits, je me sens à ma place dans cette nouvelle pratique.

Tu es très investie dans la communauté française

Partant du constat que la communauté francophone n’avait pas de lieu de référence pour tout ce qui touche au « mieux-être » : sophrologie, psychologie, et autres thérapies, l’idée de créer un centre pluridisciplinaire a émergé. Des professionnels étaient aussi en demande d’un lieu de consultation et souhaitaient travailler « sous le même toit ». C’est ainsi qu’est né le Serendipity Centre  il y a 4 ans. L’équipe évolue au grès des départs et des arrivées : depuis le début nous avons eu la chance de pouvoir proposer de l’art thérapie, danse thérapie, cours de yoga, ateliers Montessori, conférences autour de la parentalité, de la nutrition, coaching pour les enfants en techniques d’apprentissages, coaching professionnel, préparation en sophrologie à la naissance, ateliers massages bébé, café mamans bébé, formation premiers secours, ateliers médiation, reiki ….et bien sur des suivis individuels ou familiaux par des psychologues (enfants, adolescents, adultes). Des bilans pour enfants peuvent aussi être faits. Bref une belle équipe pluridisciplinaire !

J’ai eu la chance inouïe de trouver un lieu magique, dans ce building classé du 51 Waterloo Street. C’est juste derrière le Singapore Art Museum, à 1min de Brash Basah MRT. Une ancienne école bien connue des singapouriens qui regroupe maintenant écoles de musique, danse et galeries d’art. Un espace chaleureux et intimiste, un véritable cocon zen.

Et quelle est ton approche de la Sophrologie ?

Pour moi la sophrologie s’est révélée dans des épreuves difficiles comme un véritable pilier, sous forme d’outils pratiques : pouvoir se recentrer sur sa respiration, ses propres ressources et sa stabilité intérieure, se reconnecter à de la force, du positif et se projeter vers un état de mieux-être…

C’est pourquoi, dans ma pratique je propose une approche très concrète. Elle s’applique aux situations de la vie courante, en fonction des besoins et contraintes de chacun. Et en même temps, nous pouvons travailler plus profondément, dans des états de conscience plus profonds, pour favoriser des prises de conscience et la mise en place d’un nouvel équilibre en soi.

La personne arrive avec une problématique (ex : problèmes de sommeil, de gestion des émotions, confiance en soi, tensions nerveuses, stress voir burn-out, adaptation à une nouvelle vie, phobies, douleurs…) et nous décidons ensemble d’un objectif qui est celui d’un état positif à atteindre.

Dans ma pratique, je propose une approche très concrète.

Le suivi peut se faire sur quelques séances ou quelques mois, et s’adapte bien entendu au rythme de chacun. La séance commence par des exercices de respiration en mouvement, puis une relaxation plus profonde avec visualisations positives.

Je reçois aussi les enfants et adolescents sur des problématiques de gestion du stress, des émotions, confiance en soi et sommeil…

Vous pouvez découvrir les offres sous forme de package que je viens de lancer autour des thématiques les plus souvent rencontrées dans mon cabinet.

Je propose aussi des cours de préparation à l’accouchement en groupe, grossesses pathologiques ou non, accouchement par césarienne ou voie basse, avec ou sans péridurale…Je m’adapte aux projets de naissance des parents. Je suis désormais formée à « l’hypnobirth » (méthode M. Mongan) pour aller encore plus loin dans un projet de naissance sans péridurale.

Je suis toujours à la recherche de nouveaux projets pour apprendre, évoluer, de nouveaux défis, tant à un niveau individuel qu’à un niveau plus collectif.

Comment faire pour en savoir plus sur ton travail ?

Je vous invite à consulter mon site internet ainsi que celui du centre Serendipity :

 

Le site internet de Cécile Chauvot : www.cecilechauvot.com – Page Facebook

Le site internet du Serendipity Centre : www.serendipitycentre.com

Offres 2020 spéciale « packages » pour adultes et enfants sur les thèmes de la confiance, des émotions, du stress et du sommeil.

Un dernier mot pour conclure ?

« Être le lien » mais aussi « être en lien » avec soi et ses valeurs, avec les autres, c’est ce qui me guide chaque jour !

 

285 Partages

Société mentionnée dans l'article

Tags: — Article sponsorisé : l’article représente le point de vue de l’annonceur avec qui est rédigé le contenu.
285 Partages
Partagez285
Tweetez