fbpx
Axiom Cours de Soutien Singapour
Kali
IMC
ISS
La Petite Ecole
Assurance Sante Singapour
smilfocus

Découvrez la richesse du Paradis Peranakan

Est-ce que vous vous rappelez de notre petite immersion dans le passé Peranakan de la ville-Etat à travers la visite de la Maison Antique de Katong ? C’était une belle façon d’apprendre plus sur le passé de Singapour, de ses premiers immigrants Chinois et de leur culture. Mais il faut aussi faire justice à Joo Chiat, ce quartier qui, avec Katong, forme une unité tout à fait spéciale, regroupant architecture, tradition, art et cuisine Peranakan.

Un héritage vivant

Tout d’abord, qui sont les Peranakan ? Les Nyonya, Chinois des détroits, ou encore Peranakan, sont les enfants et les petits enfants des premiers immigrés chinois installés dans les colonies britanniques. Autre fait important : ces gens chérissent et gardent jalousement leur héritage culturel contre vent et marées. Ainsi, c’est dans LEUR quartier, telle une machine à remonter le temps, que vous serez entouré de tout ce qui les représente : leur architecture typique, les parfums, les saveurs, les objets… Faites un pas et avancez, et vous serez plongé dans un tout autre monde. On sent la Chine impériale et traditionnelle, à deux pas pourtant de la modernité du 21ème siècle de la ville-Etat !

Joo Chiat l’incontournable petit frère de Katong

C’est après la Grande guerre que le quartier de Katong (Tanjong Katong) voit le jour : c’est d’abord un lieu de villégiature aux abords des plantations de noix de coco. Ce sont les familles aisées d’immigrants Chinois Peranakan, qui développent le quartier au fil du temps, pour le bâtir tel qu’on le connaît aujourd’hui. Par la suite, on voit naître le lieu-dit Joo Chiat, nommé ainsi pour faire honneur à Chew Joo Chiat, riche propriétaire Chinois (début du 20e siècle). Entités indépendantes par le passé, Katong et Joo Chiat sont désormais indivisibles. Et si vous avez bien décidé de visiter Katong, sachez que vous n’aurez pas tout vu, si vous ne faites pas quelques pas de plus, pour découvrir Joo Chiat.

Peranakan architecture at Joo Chiat, Singapore

L’immersion passe par les gens

Il serait facile et rapide de découvrir la culture Peranakan si tout se limitait à son architecture, aussi superbe qu’elle soit. Ces maisons anciennes à deux étages, aux couleurs pastel, aux colombages et façades ornées valent le détour bien entendu. Mais, cela ne vous prendra qu’une demi-heure. Pour une immersion réussie, il vous faut encore palper, sentir, écouter, même savourer l’héritage de cette ethnie, et cela, en effet, passe par les gens, par leur passion, leurs histoires et leur talent. Et justement le quartier n’en manque pas, voici nos bonnes adresses pour appréhender pleinement l’héritage Peranakan à Joo Chiat.

Rumah Kim Choo – découverte gustative

Faire connaissance de la culture Peranakan autrement, à travers ses saveurs et ses traditions ? Direction Rumah Kim Choo pour une séance gustative et plus encore. Cette « dumpling house » traditionnelle est à peu près tout ce qui vous faut si vous voulez apprendre un peu plus. En effet, vous y trouverez un petit musée, un centre culturel qui organise pas mal d’évènements culturels Peranakan.

Adresse : 111 E Coast Rd, 109, Singapour 428801

Site Web : https://www.kimchoo.com/

Rumah Bebe – l’art de la broderie

L’habillement Peranakan est très spécifique et riche en couleurs. L’art de broderie de perles y est pour quelque chose : c’est leur couleur et leur brillance qui parlent. L’habillement, les chaussures, surtout celles pour les mariages traditionnels et fêtes sont uniques grâce à cet art. Vous prendrez l’art Peranakan plein les yeux !

Après cette escapade visuelle, temps de goûter aux saveurs Peranakan. Dans cette même boutique, on vous propose de goûter aux petits plats Nyonya traditionnels confectionnés avec amour.

Adresse : 113 E Coast Rd, Singapore 428803

Site Web : www.rumahbebe.com

The Intan – Collection privée d’art Peranakan

Vous souhaitez une immersion dans l’héritage Peranakan, mais vous n’avez pas envie de rentrer dans une boutique ? Vous souhaitez voir cette culture vécue tous les jours, même aujourd’hui ? Rendez-vous à « The Intan ». C’est une maison privée, on y vit encore aujourd’hui et c’est un musée en même temps. Le propriétaire de la maison, amoureux de la tradition et de son héritage, a passé 30 ans à réunir tous les objets que vous allez y découvrir. Les objets d’art, mais aussi une multitude d’objets de tous les jours vous feront voyager dans le temps.

Petite remarque cependant : la maison étant habitée, la réservation est obligatoire.

Adresse : 69 Joo Chiat Terrace, Singapour 427231

Site Web : www.facebook.com/TheIntanSG

 

24 Partages
Partagez24
Tweetez