fbpx
Kali
Axiom Cours de Soutien Singapour
smilfocus
La Petite Ecole
IMC
ISS
Assurance Sante Singapour

Diminution des inégalités salariales à Singapour – un succès ?

En janvier 2020, le Ministère de la Main d’œuvre (MOM) de Singapour a publié les résultats de l’enquête sur les inégalités salariales. Cette enquête approfondie concerne les inégalités salariales entre les hommes et les femmes. Elle a été menée auprès de 33000 habitants de Singapour, aussi bien citoyens de Singapour que résidents étrangers qui y travaillent.

Le résultat est simple : un différence de 342 SGD par an, soit 6 %, un écart en baisse par rapport à l’an passé. Il concerne surtout la différence d’âge, d’occupation, de branche d’industrie (poste professionnel) et d’expérience de l’employé.
Bien qu’en chute depuis quelques années (9% en 2017), cet écart chiffré à 6% en 2018, continue à préoccuper le gouvernement. En comparaison l’écart constaté en France es de 8%.

Il est important de souligner que Singapour est situé parmi les meilleurs élèves dans ce domaine. Le Japon, les Etats Unis, le Royaume Uni, l’Autriche ou encore le Canada, font partie de ces mauvais élèves. Les mentalités semblent être principalement à l’origine de la différence salariale. Les femmes  y sont souvent reléguées aux positions inférieures, ou sont confrontées à leur rôle de génitrice, etc.

Aux Etats Unis, contrairement à ce que l’on voit à la télévision, le nombre de femmes ingénieurs ou managers est de loin inférieur au nombre de leurs pairs masculins. Si elles se retrouvent quand même à une position de pouvoir, les attentes, les efforts et le travail à fournir sont souvent plus importants. Le tout pour une rémunération moins importante.

Décryptage

En règle générale, les hommes et femmes ne se rencontrent que très rarement sur les métiers qui impliquent des revenus identiques. De plus, d’autres facteurs ont un rôle important dans l’accumulation des inégalités. L’âge et l’expérience d’abord, mais plus encore, la période de grossesse et les congés-maternité, ainsi que les absences pour soins lié à la petite enfance. Tous ces facteurs font que même en faisant le même travail, au même poste, une inégalité salariale peut apparaître.

En France, par exemple, le combat contre les inégalités salariales a été reconnu « grande cause nationale ». Des contrôles plus pointus sont effectués, un rappel du Code Pénal et de la Loi sur le travail ont été présentés aux employeurs, etc.

Singapour prend également ses 6% très au sérieux. L’enquête révèle qu’il n’y a quasiment pas de différences entre les salaires de départ pour un travail au même niveau (même poste, même âge, même expérience). Les différences dues aux absences et autres causes majeures (grossesse, maladie) viennent s’ajouter au montant de départ au cours du temps.

Selon ce que le MOM vient de constater, l’inégalité salariale est surtout due à une répartition de postes selon le sexe de l’employé. Ainsi, l’existence de « postes féminins » par rapport aux postes de travail réservés aux hommes continue à être la raison majeure des différences.

Depuis quelques années, on note une nette augmentation des salaires dans les domaines de management et technologies. En même temps,  les revenus des postes traditionnellement occupés par les femmes restent quasiment au même niveau.
Si les femmes gagnent moins selon la MOM, c’est surtout lié à l’appréciation traditionnelle de leur position. Elles occupent des postes moins exposés aux risques et moins compétitifs. De plus, leur activité est plus en conformité avec les normes sociales.

Conclusion

Le fait que les inégalités continuent à baisser, démontre la bonne volonté du gouvernement dans le domaine de l’aide aux femmes travailleuses. Des réajustements des revenus et bénéfices pour les mamans salariées sont, en effet, un bon début pour en venir à la fin de ce problème.

En revanche, il reste de nombreux efforts à faire.
L’éducation de la population visant à anéantir les différences entre les sexes pourrait mener à un changement des mentalités en général. Encourager ainsi les filles à tenter les études techniques/technologiques ou de management fait partie de ces efforts. Enfin il faudra continuer à travailler sur la mentalité des employeurs, en ouvrant des postes à tout le monde, en favorisant l’expérience et les compétences.

Sources utiles :

https://www.channelnewsasia.com/news/singapore/women-singapore-earn-6-per-cent-less-than-men-wage-gap-12247034

https://www.theguardian.com/world/2019/oct/28/women-paid-less-than-men-over-careers-gender-pay-gap-report>

https://safety4sea.com/gender-pay-gap-remains-in-favor-of-men-in-115-countries-ilostat-reveals/

14 Partages
Partagez14
Tweetez