fbpx
ISS
La Petite Ecole
Assurance Sante Singapour
Axiom Cours de Soutien Singapour
smilfocus
Kali
IMC

L’eau est elle potable à Singapour ?

0 Partages

Au XXIème siècle, dans un grand nombre de pays, l’eau courante est encore un rêve. Dans certains pays, l’eau du robinet existe, mais elle n’est pas consommable. L’eau dite « technique » sert alors pour laver le linge ou pour le chauffage. Dans certains pays exotiques, il ne faut boire que de l’eau en bouteille. Vivant à Singapour, vous vous êtes très certainement posé des questions sur la qualité de l’eau chez vous. Vous continuez même peut-être de faire des provisions d’eau, mais rassurez-vous, Singapour est…

Une exception Asiatique

A l’opposé d’un grand nombre de pays, Singapour fait tout pour permettre à ses citoyens et résidents de boire une eau pure, sans avoir recours à l’eau en bouteille. Singapour fait des efforts considérables pour répondre à la demande d’eau potable. Cette eau est d’ailleurs, selon les laboratoires, bien meilleure que de l’eau venant d’autres sources. En agissant ainsi, la ville-Etat diminue l’achat d’eau en bouteille, réduisant ainsi le traitement des déchets, et la pollution.

Et pourtant, Singapour doit faire face à une demande en eau qui ne cesse d’augmenter.

Afin d’assurer un approvisionnement en eau potable allant pour 45% au secteur domestique et 55% à l’industrie, la ville-Etat s’est lancée dans des projets innovants. Ainsi, des usines de désalinisation virent le jour. A ce jour il y en a trois – deux autres devraient être lancées au cours de 2021. Mais l’eau de mer, ainsi séparée de son sel n’est pas suffisante pour la demande croissante. Singapour a mis alors au point un système de collecte des eaux de pluie dans d’immenses réservoirs. De l’eau est également importée. Et ce n’est pas encore suffisant… Alors, l’Agence Nationale des Eaux de Singapour (PUB) lance un projet inattendu : le concept NeWater : on y recycle les eaux usagées.

Le recyclage de l’eau

Il est bien compréhensible que pour la plupart des gens, l’idée de boire les eaux usées est inconcevable. Même sans vouloir trop dramatiser, il n’est que trop facile d’imaginer un tas d’atrocités flottant dans notre verre d’eau… Pourtant…

Le processus NEWater comprend la collecte des eaux usées en provenance de toutes les sources possibles, y compris, eh oui, vous l’avez compris, des canalisations. Mais, on est bien loin du procédé archaïque de bouillir l’eau pour pouvoir la rendre potable ! En effet, le système NEWater comprend un grand nombre d’étapes de nettoyage mécanique, suivi de procédures de purification. L’odeur, le goût, la couleur, présence minérale ou organique… qui vous viennent en premier à l’esprit, ne font qu’une partie infime de critères à satisfaire. Au niveau microbiologique, l’eau ainsi recyclée doit respecter des standards très stricts. Et tout cela se passe avant même de sortir de l’usine de traitement !

Le circuit de l’eau à Singapour

Des standards très stricts…

Les standards de Singapour concernant la propreté de l’eau, de sa pureté et de son état microbiologique sont extrêmement sévères. Les eaux recyclées sont soumises à des contrôles très rapprochés. L’agence nationale des eaux est donc fière d’annoncer que l’eau ainsi produite est même meilleure que les normes établies par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) !!! Donc, OUI, rassurez-vous, vous pouvez utiliser l’eau du robinet pour boire, cuisiner… vous pouvez même utiliser des glaçons à partir de l’eau du robinet, sans aucune crainte !

Le réseau de distribution

Une fois que l’on sait que l’eau est potable, la question de la fiabilité du réseau de distribution se pose. Et là encore Singapour a tout mis en place pour assurer que les canalisations restent propres. Une surveillance est assurée en permanence, un numéro vert nommé « 1800-CALL-PUB », le 1800 2255 782 est mis à la disposition des habitants pour appeler au moindre problème. Dans de rares cas l’eau peut devenir trouble pendant des opérations de maintenance. Il est conseillé d’attendre, puis de laisser couler quelques minutes jusqu’à ce que l’eau redevienne claire.

L’eau du robinet…des toilettes publiques

Peut-on faire confiance à l’eau venant des robinets des toilettes ou de n’importe quel espace public ?

Pour vérifier cela un test a été réalisé en 2019 en prélevant des échantillons d’eau de 15 robinets : cinq dans des restaurants et des centres commerciaux, cinq dans des toilettes publiques et cinq dans des appartements de la HDB à travers l’île.

Les échantillons ont été envoyés à un laboratoire pour y rechercher des bactéries et des contaminants métalliques nocifs tels que le plomb et l’arsenic. Les résultats ont montré qu’il n’y avait aucune présence de bactéries dans les échantillons.

Quant aux métaux, ils étaient compris entre 0,02 et 0,3 parties par milliard (ppb), alors que la directive de l’Organisation mondiale de la santé est de 10 ppb.

L’eau est déminéralisée

L’on entend souvent qu’il faut boire de l’eau en bouteille car l’eau du robinet est déminéralisée. Certaines personnes alternent ainsi eau du robinet avec bouteilles d’eau minérale, souvent de marque Evian, connue pour avoir beaucoup de minéraux. A ce jour la question des effets d’une eau déminéralisée sur la santé fait encore débat dans la communauté scientifique.

Il ne faut pas oublier que la quantité de minéraux présents dans l’eau est négligeable par rapport à ceux que l’on trouve dans la nourriture.

Par exemple, il y a 10 milligrammes de calcium dans une bouteille de Volvic, 78 dans une bouteille d’Evian, contre 200 mg dans une tranche de fromage.

Et pour obtenir la quantité de potassium contenue dans une banane, il faut parfois boire jusqu’à 100 litres d’eau minérale.

Une astuce pour le goût

L’eau de Singapour peut être de qualité, mais qu’en est-il du goût? Cela dépendra de chacun, et pour ceux qui ne la trouvent pas bonne une astuce pour neutraliser le goût de l’eau est de la filtrer avec des systèmes tels que Britra.

L’eau à Singapour est potable, vous pouvez la boire sans problème, et il est conseillé d’avoir une alimentation riche et variée pour répondre aux besoins de votre corps en minéraux.

Pour en savoir plus :

  • Vous pouvez visiter l’usine : le centre des visiteurs de NEWater accueille tous les curieux et leur offre la possibilité de voir eux-mêmes toutes les étapes du processus. Le nombre de visiteurs étant limité, il est indispensable de prendre son rendez-vous en se rendant sur la page du centre, ici.
  • NEWater utilise des tuyaux spéciaux, une sorte de super-autoroute de canalisation pour faire arriver les eaux usées aussi rapidement que possible dans l’usine de traitement. Ce réseau se divise en deux branches : le premier est déjà en marche, et le deuxième, dont la mise en marche est planifiée pour 2022 va couvrir l’Ouest de Singapour.
  • En ce moment, NEWater contribue à satisfaire 40% de l’eau potable. En 2060, NEWater prévoit une croissance allant jusqu’à 85% !
0 Partages
0 Partages
Partagez
Tweetez