fbpx
Assurance Sante Singapour
smilfocus
La Petite Ecole
Axiom Cours de Soutien Singapour
IMC
Kali
ISS

En attente du déconfinement – quelles sont les 3 Phases ?

Depuis le début du mois de mai, on vit dans l’expectation des nouvelles sur une fin du Circuit Breaker.

Alors que la vague de transmission du Covid-19 parmi la population des travailleurs migrants n’est pas complètement enrayée, la transmission locale est devenue minime et permet le début d’une ouverture progressive.

Pour le gouvernement, il est hors de question de tout ouvrir, et de laisser les choses hors de contrôle. Bien que la situation économique locale soit fortement impactée, il s’agit de déconfiner pas à pas.

Une ouverture programmée

Une ouverture progressive des frontières de Singapour est envisagée. Cependant, compte tenu de la situation sanitaire encore précaire au niveau mondial, cette ouverture ne suivra pas les phases de déconfinement national.

Le premier ministre Lee Hsien Loong indique que le Circuit Breaker a bien porté ses fruits et qu’il est temps pour la population de s’habituer au « nouveau normal » (new normal).

Selon Gan Kim Yong, le Ministre de santé de Singapour, le déconfinement devrait commencer à partir du 1 juin. Le plan du déconfinement comporte trois phases successives, comme annoncé lors de la conférence de presse, mardi 19 mai. Ce plan a également été présenté sur le site du gouvernement de Singapour.

Déconfinement Phase I

Selon le Ministre de la santé, M. Gan, la durée minimale pour cette première phase est d’un mois.

L’objectif de cette phase de garder une transmission locale basse et mettre sous contrôle la transmission parmi les travailleurs migrants vivant dans des dortoirs.

Voilà ce qui est prévu :

Enfants et étudiants :

  • Les étudiants pourront retourner à l’école, en respectant les mesures sanitaires et de social distancing
  • Retour progressif des enfants à l’école, entre le 2 et le 22 juin. Pour les parents inquiets, des mesures sanitaires et de distancing seront mises en place, et les activités qui rassemblent un nombre plus important d’enfants resteront reportées.

Personnes âgées et/ou en besoin d’assistance

  • Il sera possible de visiter les membres de famille âgés à partir du 2 juin. En même temps, il faudra bien limiter le nombre de visiteurs. En effet, deux membres d’une même famille pourront le faire une fois par jour. Il sera également possible de déposer les petits-enfants chez les grands-parents.
  • Aussi, il faut bien préciser que les grands rassemblements familiaux restent proscrits.
  • Les centres communautaires d’assistance aux personnes handicapées rouvriront progressivement, tout en respectant les mesures de distance.
  • Cela comprend également les centres spécialisés dans les soins et l’assistance pour les personnes âgées.

Religion et rites :

  • Les lieux de culte rouvriront à partir du 1 juin.
  • Pour faire ainsi, les chefs religieux devront respecter un bon nombre de règles sanitaires et de « safe distancing », qu’ils devront mettre en place.
  • Les mariages pourront être célébrés, en présence de 10 personnes maximum.
  • Les funérailles continuent à être limitées à 10 personnes maximum.
  • Des séances de prière pourront être organisées pour les membres d’un même foyer (famille ou colocataires vivant ensemble).

Commerces autorisés :

  • Salons de coiffure et de beauté
  • Sociétés de livraison à domicile
  • Entretien de véhicules motorisés
  • Entretien climatisation
  • Services de bases pour les animaux domestiques
  • Imprimerie
  • Librairies scolaires
  • Magasins d’uniformes scolaires

Remarque : afin de vérifier et prouver qu’ils rentrent dans la catégorie autorisée lors de la Phase I du déconfinement, les sociétés devront passer par le portail GoBusiness

Travail :

  • En plus des commerces de première nécessité, le gouvernement autorise les usines à rouvrir.
  • Le télétravail reste de mise pour toute société qui peut fonctionner ainsi.

Restent interdits :

  • Manifestations culturelles
  • Utilisation de centres de sports et recréation
  • Réunions sociales et familiales nombreuses.
  • Magasins de vente au détail (hors première nécessité et commerces mentionnés plus haut)
  • Restaurants et bars

Pendant la Phase I, le gouvernement conseille une prudence maximale à tous les résidents. Ainsi, chacun devrait quitter son domicile uniquement pour des activités essentielles en portant un masque. Les seniors sont également priés de rester à domicile le plus possible.

Face masks – protective medical equipment.

Déconfinement Phase II

Cette phase commencera après les un mois de la phase I, donc à priori début juillet, et si le taux de transmission du virus est maintenu à un niveau bas.

Pour nous tous, ce sera le début des réjouissances avec :

  • Ouverture des commerces à détail de tous genres
  • Ouverture des restaurants et bars en respectant les conditions sanitaires et de social distancing
  • Ouverture de centres de sport et de recréation en respectant les conditions sanitaires qui concerneront aussi bien les employés que les utilisateurs
  • Ouverture de centres de scolarisation et d’entrainement

Le travail au bureau finissait par manquer? Ce sera durant cette phase que la plupart des bureaux pourront ré-ouvrir.

New Normal – Phase III

La Phase III est également le passage à un mode de vie appelé « Nouveau Normal » auquel il faudra s’habituer pendant longtemps. Cette dernière phase sera la plus longue car elle durera jusqu’à l’apparition d’un vaccin ou d’un traitement efficace contre le Covid-19.

Qu’est-ce que cela signifie ?

Les manifestations sociales, culturelles et religieuses seront autorisées en nombre limité et en respectant les mesures sanitaires et de distance.

Le seniors et les personnes à la santé fragile, pourront se déplacer pour vaquer à leurs obligations journalières tout en respectant des mesures de protection strictes.

Conclusion :

Vous avez compris, le chemin vers une vie « normale », celle d’avant Covid-19, sera long et sinueux. Peut-être même impossible à 100%. Il est bien possible que, dans une certaine mesure, on aura tous à s’adapter à des contraintes qui n’étaient pas de mise avant la fin de 2019 et ce, même pour la période après le vaccin. Pour ce faire, il faudra apprivoiser les gestes barrière, le port du masque et les mesures sanitaires, hygiéniques et de social distancing – en les transformant en une façon de vie normale. Mais tout n’est pas noir. La bonne chose que nous apprend le Coronavirus – Covid-19 c’est que finalement, on sait comment faire face aux épidémies éventuelles qui pourraient arriver, et de ce fait, notre espoir de protection future est d’autant plus grand.

 

38 Partages
Partagez38
Tweetez