fbpx
ISS
Axiom Cours de Soutien Singapour
Assurance Sante Singapour
La Petite Ecole
IMC
Kali
smilfocus

Faits et chiffres : Coronavirus COVID-19

Au tout début les autorités occidentales (y compris l’OMS) n’étaient pas vraiment inquiétées par l’apparition du virus originaire de Chine. Pourtant, plusieurs facteurs les ont fait changer d’avis. La virulence, les premiers décès, ainsi que la propagation en dehors des frontières chinoises. Le Nouvel An Chinois a eu un impact fort sur sa transmission en dehors des frontières et notamment à Singapour. Et aujourd’hui, certaines restrictions ont même été mises en place pour les voyageur au départ de Singapour.

En tant que mesure de précaution, et même avant que le mot « épidémie » ne soit officiellement prononcé par l’OMS, la majorité des pays avait mis en place des mesures de prévention : le scan de température et la quarantaine en cas de suspicion.

Vous avez plus de chance de vous retrouver confronté à ce genre d’examen si vous provenez d’un des pays les plus touchés comme la Chine, Hong Kong ou Singapour.

Aujourd’hui à Singapour, et depuis le passage au niveau orange, de plus en plus d’employeurs procède à des mesures de vérification de santé de leurs employés.

Les symptômes

Le Coronavirus Covid-19 sans complication ressemble beaucoup à n’importe quelle virose ou grippe, ce qui le rend difficile à diagnostiquer.

Les symptômes suivant aideront le médecin à décider s’il faut faire des analyses supplémentaires :

  • Fièvre (saut rapide et fièvre intense)
  • Toux
  • Essoufflement (difficulté à respirer)
  • Sentiment de mal-être généralisé

Remarque : Les symptômes peuvent se développer au plus tôt 2 jours et au plus tard 14 jours après avoir été en contact avec la personne malade, avec une période de doute de 10 jours supplémentaires. Ainsi, en dans certans cas, il est possible d’être porteur et même de voir les symptômes se réveiller après les jours officiels. Il est donc important de continuer les mesures de protection même après avoir été diagnostiqué en bonne santé après les  14 jours de quarantaine.

En cas de doute, contactez votre médecin, expliquez vos symptômes, ainsi que les raisons pour lesquelles vous pensez avoir contracté le Covid-19. Selon vos réponses, il pourra déterminer si vous devez vous rendre l’hôpital ou non.

Une autre remarque importante concerne la virulence de ce virus vis à vis des catégories de personnes très spécifiques. Malgré un bon nombre d’inconnus qui entoure ce virus, on sait à coup sur qu’une personne en très bonne santé (et donc à un niveau immunitaire satisfaisant), a plus de chances à moins souffrir, voire de penser qu’elle n’a contracté qu’une grippe un peu plus forte. En revanche, les personnes souffrant d’une affection chronique, d’une maladie principale de longue durée, très agées ou tout simplement à capacité immunitaire moindre, ont plus de chances à souffrir des complications, allant jusqu’à entraîner la mort.

Par contre, bonne nouvelle: selon les médecins et les scientifiques, si vous avez déjà eu le virus, la probabilité de le contracter est presque égale à zéro. En guerrissant du virus, le corps est  immunisé contre le Covid-19.  Cette conclusion est basée sur l’examen et l’évaluation de plus de 44000 cas gueris. A ce jour, les personnes guerries, surveillées de près, n’ont pas développé de nouveaux symptomes de la maladie.

Coronavirus – quelques chiffres

Depuis son apparition, le virus 2019-nCoV, plus connu sous l’appellation « Coronavirus de Wuhan » est très contagieux. S’il ressemble à une grippe plus ou moins forte pour un grand nombre de cas, il peut évoluer en allant jusqu’à entraîner le décès.

Les chiffres du tableau ci-dessus, remis à jour quotidiennement indiquent le nombre de personnes infectées et malheureusement décédées. Après les Philippines et Hong Kong, le Japon prenait le relais de deuxième région hautement infectée avant que les régions Italiennes soient frappées à leur tour. Heureusement, un grand nombre de gens se remet du virus. Actuellement, on compte approximativement 400-500 guérisons par jour.

Précautions et mesures de protection

Dans des pays où la majorité des cas est encore limitée aux voyageurs, vous serez examinés et, le cas échéant, hospitalisé ou appelé à respecter certaines mesures de précaution. N’oubliez pas que, vu la volatilité du virus, cela va du bon sens de s’y plier !

– Dans plus en plus de pays on vous demandera simplement de rester confiné dans votre lieu de résidence (hôtel, maison de vos amis ou famille, appartement loué) pendant 14 jours, en répondant au check (téléphonique ou en personne) de l’équipe médicale de ce pays.

– Dans d’autres, vous pourriez être mis en quarantaine, dont le niveau et l’aspect pourrait différer selon votre état de santé. Bien sûr, en aucun cas vous ne pourrez pas vous mêler aux gens de l’extérieur, avant d’être certain que vous n’avez pas contracté la maladie.

En France, par exemple, on vous demandera de rester confiné chez vous pendant 14 jours, en appliquant les mesures suivantes:

– Surveillez votre température 2 fois par jour ;
– Surveillez l’apparition de symptômes d’infection respiratoire (toux, difficultés à respirer…) ;
– Portez un masque chirurgical lorsque vous êtes en face d’une autre personne et lorsque vous devez sortir ;
– Lavez-vous les mains régulièrement ou utilisez une solution hydro-alcoolique ;
– Evitez tout contact avec les personnes fragiles (femmes enceintes, malades chroniques, personnes âgées…) ;
– Evitez de fréquenter des lieux où se trouvent des personnes fragiles (hôpitaux, maternités, structures d’hébergement pour personnes âgées…) ;
– Evitez toute sortie non indispensable (grands rassemblements, restaurants, cinéma…).
– Travailleurs/étudiants : dans la mesure du possible, privilégiez le télétravail et évitez les contacts proches (réunions, ascenseurs, cantine…) ;
– Les enfants, collégiens, lycéens ne doivent pas être envoyés à la crèche, à l’école, au collège ou au lycée, compte tenu de la difficulté à porter un masque toute la journée.

En cas de signes d’infection respiratoire dans les 14 jours suivant le retour :

– Contacter le Samu Centre 15 en faisant état des symptômes et du séjour récent en Chine (Chine continentale, Hong Kong, Macao), de Singapour, de Corée du Sud, ou des régions de Lombardie et de Vénétie en Italie.
– Évitez tout contact avec votre entourage et conservez votre masque.
Ne pas se rendre chez son médecin traitant ou aux urgences, pour éviter toute potentielle contamination. Il est vital de privilégier un premier contact téléphonique.

Et à Singapour… ?

A Singapour, afin d’éviter la propagation, les autorités agissent de manière mesurée depuis le départ :

  • Le gouvernement a fermé la frontière pour les touristes/voyageurs en provenance de Chine, Corée du Sud et les régions en Italie du Nord, ainsi que pour les personnes ayant refusé de se prêter au screening médical.
  • Le MOM (Ministère de travail), publie des consignes en s’adressant aux employeurs des aides à domicile et autres employés étrangers engagés à titre privé.Des consignes à respecter pendant leur jour de congés ont été données aux helpers
  • La mise en place de travail à domicile est encouragée
  • Le MOH publie une mise en garde ici avec les consignes pour la vie de tous les jours

Qu’est-ce que je peux faire ?

En ce moment, les experts de l’OMS pensent que le Covid-19 a atteint son pic en Chine, ce qui fait que le nombre de malades devrait baisser petit à petit. En revanche, il reste encore un fort risque de propagation de l’épidémie dans les pays qui n’ont pas été très touchés. Afin d’éviter toute propagation future, ou, pire encore, une pandémie, il est absolument vital de respecter les consignes sanitaires.

Quelques règles simples :

  1. Lavez-vous les mains très souvent
    Au fait, avant de toucher vos yeux, votre visage, le nez ou la bouche, il faut absolument laver les mains de façon détaillée, au moins 20 secondes. Pareil si vous venez d’éternuer ou de tousser, ou si vous préparez un repas. De préférence avec du savon ou un gel désinfectant. Vous pouvez même choisir votre parfum préféré… Cela vaut, bien évidemment, pour vos petits bouts également !
  2. Portez un masque si vous ne vous sentez pas bien ou si vous êtes en contact avec une personne malade
    Couvrez bien votre nez et votre bouche et, si possible, changez de masque aussi souvent que possible. Les masques « nano » durent un plus longtemps et présentent une protection plus certaine que les masques chirurgicaux normaux. Cela est d’autant plus important si vous pensez avoir été en contact avec le virus,  si vous cottoyez des personnes à la santé fragile, ou bien si vous entrez en contact avec les gens à l’extérieur.
  3. Gardez la distance
    En contact avec les gens à l’extérieur, essayez de garder la distance d’au moins un mètre. En France, les sociétés conseillent à leurs employés de ne pas se faire la bise, pareil en Angleterre avec l’habitude de se serrer la main.
  4. Hydratez vous au mieux
    Un corps hydraté combat plus facilement les attaques extérieures.
  5. Continuez à booster votre immunité
    Oranges, citron et autres fruits à forte quantité de vitamine C, le complexe de vitamine B, zinc et autres minéraux… de préférence à partir des aliments, boostent votre immunité. Le thym, l’origan, des simples Herbes de Provence feront un bien fou à votre organisme grâce à leurs huiles essentielles.
  6. Limitez vos activités à l’extérieur de la maison
    Il n’est pas interdit de sortir dehors ! Sortez faire vos courses. Vous pouvez aller dans un parc ou faire n’importe quelle excursion sans problème. Cependant, dans ce cas-là, pensez à ne pas vous mêler à la foule trop longtemps. Et respectez les consignes sanitaires (et de bon sens) !

Bien entendu, si vous ou un proche pense avoir contracté la maladie, il est important de rester à la maison, à l’écart d’autres gens, et de contacter les services médicaux d’urgence. Evitez de vous mêler à d’autres gens pour ne pas transmettre le virus. Ayez à l’esprit que même si vous êtes très résistant au virus, il peut être en revanche très virulent pour une personne ayant une affection chronique, ou un système immunitaire affaibli !

Finalement, tenez-vous bien informé et prennez bien soin de vous et de vos proches !

Sources :

https://www.moh.gov.sg/news-highlights

https://www.moh.gov.sg/resources-statistics/educational-resources/haze

https://www.gov.sg/article/infectious-disease-specialist-answers-questions-on-covid-19

Article mis à jour le 10 mars 2020

A lire également

18 Partages
Partagez18
Tweetez