fbpx
Assurance Sante Singapour
La Petite Ecole
smilfocus
IMC

Interview de Juliette Kinn : Vivre sa maternité en toute sérénité

Bonjour Juliette, raconte-nous ton parcours ?

Bonjour. Je vais donc vous parler un peu de moi.

D’origine cambodgienne, j’ai grandi et fait mes études à Angers en France, fac de médicine puis l’internat de gynéco-obstétrique. J’ai toujours adoré voyager et explorer le monde. J’ai saisi toutes les opportunités de stages à l’étranger et j’en ai créé d’autres. Du Mali jusqu’à la Nouvelle Calédonie, on peut imaginer la richesse des expériences et des rencontres avec femmes toutes différentes.

J’ai rencontré mon mari quand j’étais encore interne. Il habitait à Paris. Je suis donc ensuite allée travailler à Paris après mon internat. Et puis l’heure de l’expatriation pointait son nez. Le diplôme français n’étant pas reconnu partout je n’irais que dans un pays où je pourrais travailler.
Un jour mon mari est rentré avec une offre pour Pékin et un rendez-vous pour un entretien pour moi dans un hôpital prive international. Il était temps de partir pour une nouvelle aventure !

Apres avoir passé des examens d’équivalence, j’ai pu travailler dans cet hôpital en immersion dans les cultures locales et internationales. Mes patientes venaient du monde entier. J’ai été un peu le lien entre l’orient et l’occident, formant les soignantes locales aux cultures “western” et rassurant les “westerns” quant aux pratiques locales. J’ai pu y accoucher tout en douceur des patientes encore marquées par leur premier accouchement. Certaines sont des copines. J’y ai moi-même accouché de mes 3 garçons en 2015 et des jumeaux en 2017.

Nous avons passé 4 ans à Pékin. Cela a été une super expérience professionnelle et aussi personnelle. Et maintenant nous voilà à Singapour depuis l’été 2018.

Comment s’est passée ton arrivée à Singapour ?

Honnêtement, l’arrivée n’a pas du tout été facile pour nous. Les garçons avaient 3 ans et 1 an pour les jumeaux. Ils sont formidables et pleins de vie mais les nuits aussi étaient pleines de vie. Il faut dire que j’allaitais encore les jumeaux. Entre les enfants, l’administratif, l’appartement, l’installation, les écoles, les nuits blanches et la recherche de la helper perle rare qui soit dynamique, proactive et qui accepte de travailler dans une famille avec 3 jeunes garçons … Pas de commentaire sur mon état psychologique !

Et puis une fois plus sereine et la routine installée, il était naturel pour moi de proposer mon aide officiellement à la communauté française. Sur le plan professionnel et personnel, je vois bien toutes les difficultés et les angoisses quand on attend un enfant loin de son pays et de sa famille. J’ai pris le téléphone et me suis décidé enfin (ça m’a pris 2 ans !!) à appeler Cécile Chauvot de Serendipity Centre. Allo Cécile, je suis gynéco française et j’aimerais proposer des cours pour accompagner les futurs parents pendant et après la grossesse. Super idée – travaillons ensemble!

Et c’est comme ça que j’ai commencé ma nouvelle aventure professionnelle au Serendipity Centre depuis septembre 2020.

Présente-nous ton activité et tes services

Dès que je peux, je vais aider. Et ma casquette de gynécologue-obstétricienne est assez large. Mais il fallait commencer par une offre.

Alors j’ai créé « Juliette Kinn Class », des cours de préparation à l’accouchement et au postpartum, c’est à dire après l’accouchement, et aussi un accompagnement à l’allaitement. Car entre nous, ce n’est absolument pas « naturel » d’allaiter, on ne met pas juste un enfant au sein et hop ça marche. Non, c’est un apprentissage et ça nécessite un accompagnement. Parfois c’est vraiment difficile, et c’était mon cas.

Les débuts ont été difficiles. Les compétences d’un auto-entrepreneur ce n’est pas naturel chez moi, je préfère me concentrer sur le soin du patient uniquement. Faire un site, parler se soi, et j’apprends encore. En fait le plus difficile, c’est vraiment de trouver le bon équilibre entre la vie pro et perso. Reprendre une activité professionnelle c’était super et en même temps stressant. J’ai eu des demandes pour des cours le soir ou le week-end. J’avoue culpabiliser de refuser ces demandes car pour l’instant l’horaire est encore incompatible avec ma vie de mère de jeunes enfants.

On voit souvent l’accouchement comme une fin alors que ce n’est que le début

Pour décrire rapidement les services que je propose : l’accompagnement des femmes et couples durant leur maternité et après la naissance de l’enfant.  J’explique, je rassure, je conseille, je donne des tips qui font du bien. On travaille aussi sur le mental et la respiration qui sont essentiels. On parle aussi beaucoup de l’aprés accouchement. On est jamais assez préparé car on voit souvent l’accouchement comme une fin alors que ce n’est que le début. Allez jeter un coup d’œil sur mon site www.juliettekinn.com. J’avoue en être assez fière même si j’ai encore du boulot a faire dessus. Je propose aussi un package avec Cécile qui fait de la sophrologie.

Ce qui rend mon activité unique ? Je dirais mes compétences et expériences professionnelles et personnelles. En général, les femmes rêvent d’une super grossesse et un super accouchement, moi la première. Mais la réalité est souvent tout autre. Je connais le côté physiologique ou normal des choses et aussi le côté pathologique. Je dirais que je suis dans la vie réelle et pratique.

Ma vision personnelle de mon métier ? Être à l’écoute et avoir une approche globale et bienveillante sont des qualités à avoir pour bien soigner je pense.

Quels sont tes futurs projets ?

Je voudrais lutter contre les tabous et les complexes qui entrainent beaucoup de souffrance. L’éducation et la communication sont pour moi primordiales.

J’anime des café-conférences sur différents thèmes de la santé avec Accueil Singapour.
Je propose aussi des ateliers Puberté pour les enfants « Le corps qui change » et pour les adolescents « La sexualité qui commence ». En petit groupe, un moment où l’on peut parler sans jugement ni tabou et où est expliqué comment le corps fonctionne. Souvenez-vous de votre enfance et de votre adolescence, de votre curiosité et des multiples questions que vous aviez et qui mettaient mal à l’aise les adultes autour de vous voire qui les mettaient en colère. Et regardez l’impact sur l’adulte que vous êtes maintenant. Et là on voit l’importance d’offrir à ces ados et futurs ados, un moment de discussion sans jugement ni tabou.

Je suis aussi en train de terminer mon diplôme de conseillère en psycho sexologie, et en effet, beaucoup de dysfonctions sexuelles prennent en fait racine dans l’enfance et l’adolescence.

Vous pourrez prendre rendez-vous prochainement avec moi pour des séances de psycho-sexologie. Aucun jugement et toujours dans la bienveillance.

Comment te contacter ?

Pour toutes questions sur mes services actuels ou futurs, pour prendre rendez-vous ou simplement par curiosité, n’hésitez pas à m’envoyer un email à [email protected]

Vous pouvez également découvrir tous mes services sur www.juliettekinn.com.

24 Partages
Partagez24
Tweetez