fbpx
smilfocus
IMC
Assurance Sante Singapour
La Petite Ecole

Mieux comprendre vertiges et étourdissements

Sentir le sol bouger sous vos pieds peut être effrayant, surtout lorsque cela s’accompagne de fortes nausées. Ces symptômes de vertige peuvent être accablants, mais cette affection courante touche de nombreuses personnes. La doctoresse Mélissandre Noël de International Medical Clinic vous explique tout sur le vertige.

Qu’est-ce que le vertige ?

En tant que médecins généralistes, les étourdissements et les vertiges sont parmi les symptômes les plus fréquents que nous voyons dans nos cliniques. Être pris de vertige (la sensation que vous tournez ou que la pièce autour de vous tourne) peut être assez effrayant et spectaculaire.

La plupart des causes du vertige sont bénignes et ne nécessitent qu’une surveillance ou des traitements simples, mais vous ne devriez jamais ignorer ce symptôme car cela pourrait être le signe de quelque chose de plus grave.

Il est également très important de faire la différence entre les vertiges et les étourdissements. Ces derniers sont une sensation d’étourdissement, de faiblesse ou de perte d’équilibre. Les causes d’étourdissements peuvent inclure des problèmes au cou, des problèmes vasculaires, une faible tension artérielle, une anémie, une hypoglycémie, une déshydratation ou des problèmes cardiaques. L’anxiété ou les crises de panique et certains médicaments peuvent également provoquer des étourdissements.

Alors, quelle peut être la cause de mes vertiges ?

Le vertige peut avoir plusieurs causes que nous pouvons classer en deux grandes catégories : le vertige périphérique (problèmes avec votre oreille interne) et le vertige central (blessure ou maladie du cerveau).

Si vous avez déjà eu des vertiges, il y a de fortes chances que ce soit d’origine périphérique. C’est le type de vertige le plus fréquent. Il comprend des problèmes de l’oreille interne tels qu’une infection virale ou de petits cristaux flottant dans le fluide de l’oreille moyenne. Cela peut se produire spontanément ou à la suite d’un traumatisme crânien. La plupart des personnes qui éprouvent des vertiges périphériques auront d’autres symptômes tels que des nausées, des vomissements, une perte d’audition ou des bourdonnements ou sifflements dans les oreilles.

Les causes du vertige central sont généralement plus graves. C’est pourquoi il est important de consulter votre médecin en cas de symptômes de vertige afin que les causes plus graves puissent être exclues. Elles sont extrêmement rares mais peuvent inclure des tumeurs cérébrales, un accident vasculaire cérébral (AVC), une infection du système nerveux ou des maladies auto-immunes.

Qui est affecté par les vertiges, les étourdissements et les pertes d’équilibre ? 

Ces symptômes deviennent plus fréquents à mesure que nous vieillissons. On estime qu’environ 40% des personnes de plus de 40 ans souffriront de vertiges ou d’étourdissements au cours de leur vie. Les femmes ont également tendance à être plus touchées que les hommes.

Combien de temps cela peut-il durer ?

Selon la cause, les vertiges et les étourdissements peuvent être de très courte durée et disparaître d’eux-mêmes.

Le vertige périphérique causé par une infection virale disparaîtra en 1 à 2 semaines.

Le VPPB (vertige paroxystique positionnel bénin, dans lequel de petits cristaux dans le centre d’équilibre de l’oreille interne sont dans une mauvaise position) va et vient dans des attaques spectaculaires, et peut disparaître seul ou au moyen de traitements simples. Le VPPB est la cause la plus fréquente de vertige.

La maladie de Ménière (dans laquelle les personnes éprouvent des vertiges avec une perte auditive et des acouphènes) est généralement chronique et peut être prise en charge mais non guérie.

Le vertige central est généralement ressenti comme un vertige permanent et ne disparaîtra que si la cause sous-jacente est traitée.

Les étourdissements, selon leur cause, peuvent également être permanents ou occasionnels. Ils disparaîtront lorsque nous en trouverons la cause et la traiterons.

Y a-t-il des médicaments que je peux prendre pour soulager mon vertige ?

Les symptômes aigus du vertige périphérique peuvent être améliorés avec des médicaments, et là encore, cela dépend de la cause du vertige. Les corticostéroïdes (cortisone, prednisone) peuvent être utiles en cas de maladie de Ménière ou d’infection virale de l’oreille interne. Les médicaments anti-nauséeux et les suppresseurs vestibulaires (médicament qui calmera votre centre d’équilibre) peuvent également aider à court terme.

Quel est le traitement définitif contre mon vertige ?

Hormis les traitements médicamenteux de courte durée, le traitement le plus efficace des vertiges périphériques causés par le VPPB consiste à repositionner les cristaux à leur place. Cela peut être fait avec des exercices à la maison. Cependant, l’aide d’un physiothérapeute de l’oreille moyenne améliore les chances de succès et diminue le délai de récupération.

Puis-je faire certaines choses différemment pour essayer de gérer mon vertige ou l’empêcher de revenir ?

Comme pour toute chose, le style de vie peut jouer un rôle important dans la gestion du vertige. Selon la cause, votre médecin peut vous recommander d’éviter les aliments trop salés, la caféine et l’alcool. Si vous fumez, arrêter de fumer pourra également aider. Pendant les crises de vertige, rester allongé immobile dans une pièce sombre ou faiblement éclairée, dormir avec un oreiller supplémentaire, effectuer des mouvements de tête plus lentement, peut aider à réduire les symptômes.

Mais n’oubliez pas : bien que chez la plupart des personnes souffrant de vertige la cause sous-jacente soit simple et bénigne, il est toujours important de consulter votre médecin et de vous assurer qu’il n’y a rien de plus grave.

Tags: — Article sponsorisé : l’article représente le point de vue de l’annonceur avec qui est rédigé le contenu.
16 Partages
Partagez16
Tweetez