fbpx
Axiom Cours de Soutien Singapour
IMC
Assurance Sante Singapour
smilfocus
Kali
ISS
La Petite Ecole

Singapour prépare l’alimentation du futur

De nos jours nous sommes de plus en plus concernés par le problème de changements climatiques. Et nos choix alimentaires ne sont pas sans impacts sur l’environnement.

Par exemple, le mode de vie végan se dit solidaire et en accord avec la nature et l’effort global contre les changements climatiques.

PAr ailleurs, l’on accuse souvent la viande d’avoir un effet néfaste sur l’environnement, mais pourquoi ? Il faut savoir que cultiver la nourriture nécessaire pour nourrir le bétail consomme énormément d’eau, de produits chimiques, et que l’agriculture intensive nuit au sol et à l’environnement. Sans parler des l’émissions des gaz à effet de serre émises par les bovins.

Du coup, à l’échelle mondiale, il y a de plus en plus de scientifiques, et de gens ordinaires, qui essaient de trouver un mode de vie et d’alimentation qui n’aurait pas un tel impact sur l’environnement.

Singapour n’est pas le moins touché par ces questions : à vous de choisir parmi les possibilités disponibles, de la plus soft à la plus osée !

Restons Soft – Solution No. 1 : Technologie « Clean-meat » et pisciculture « clean »

Singapour a annoncé la création de l’Agri-Food Innovation Park (AFIP) de 18 hectares. Son ouverture se produira par étapes, à partir de la fin de 2021.
Des techniques propres d’aquaponie, élevage « propre » de poissons, mais aussi, pourquoi pas, l’élevage de viande synthétique au laboratoire, toutes les options sont mises sur la table.
Les scientifiques de Singapour devraient rejoindre les efforts globaux dans ce sens. A savoir que nous sommes encore loin d’un steak haché entièrement produit en labo, à un coût abordable… donc à défaut de baser votre alimentation uniquement sur le poisson, il y a bon risque de devoir aller voir ailleurs !

Solution « Life-changing » No. 2 – « plant-based meat » : « KésaKo ?

La viande produite à base de plantes devrait être introduite dans un nombre de plats produits à base de viande « normale ». Ces « viandes » à l’aspect relativement naturel et composées de protéines végétales sont de plus en plus présentes dans les supermarchés. Souvent, moins onéreuses qu’un bon bout de porc ou de bœuf(quoi que certaines marques sont bien plus chères) , ces viandes font le choix de bien de personnes qui cherchent à faire des économies. Bien que d’aspect « viandesque », surtout pour les plats à base de viande hachée, les consommateurs se plaignent souvent que le goût ne suit pas toujours.

Plusieurs chefs et compagnies s’essaient dans la recherche d’optimisation de goût de cette denrée, afin de faire aimer cette « viande » par des vrais « carnivores ».
L’initiative de la compagnie Impossible Foods qui est en train de tester son « faux-porc » dans 139 établissements de Burger King va dans ce sens. Ainsi, dans ces fast-foods, les consommateurs pourront goûter le « Croissant Impossible » avec un saucisson de « faux-porc ».

Vous comprenez l’idée de la nécessité de la fausse viande (et ainsi également l’idée phare de la philosophie végane), mais vous ne pouvez pas vous passer des protéines « normales » ? Eh bien il faudra peut être lorgner du côté de la solution No. 3.

Solution 3 – Sauterelles, algues, déchets de soja – ça vous tente ?

En voici une idée très osée et pourtant envisagée de plus en plus par les scientifiques. A la différence de certaines nations qui considèrent différents insectes comme une spécialité, une bonne partie d’habitants de cette planète ne peut voir les insectes en peinture. En effet, les voir, toucher les insectes s’apparente à un film d’horreur.
Pourtant, le futur, plus « environnement-friendly », se veut ouvert à la recherche originale dans le domaine de la nutrition, quand il s’agit, à la place des protéines animales, d’utiliser celles provenant des insectes.

Bien sûr, bien que tout à fait habitués à manger différentes crevettes, langoustes et crabes (qui ont l’air d’insectes maritimes), la plupart d’entre vous n’envisage pas encore de toucher – voire mâcher un « truc » de cette sorte dont-on-ne-prononce-pas-le-nom.
Du coup, la recherche se porte surtout sur l’application des insectes en tant que composantes d’autres aliments. En forme de poudre, ils sont méconnaissables et apportent plus de protéines que n’importe quel plat basé sur des produits de provenance animale ou de plantes.

Singapour lancé dans la recherche du futur alimentaire

Ici, dans la ville-Etat, nous sommes au milieu de la révolution. Différentes initiatives de recherche ont dernièrement vu le jour.

Ainsi, Asia Insect Farm Solutions, propose une poudre de sauterelles qui apporterait plus d’amino-acides que n’importe quel autre aliment (à base animale ou végétale). Cette poudre pourrait faire partie de la farine pour les pâtes, ou, pourquoi pas d’autres plats protéinés.

Chez Life 3 Biotech on se tourne vers les algues. Des microalgues réduites en forme de poudre et ajoutées à d’autres aliments pourraient, en effet, être la solution de rêve pour un apport de protéines végétales. En plus de tout cela, la production de ces microalgues demande beaucoup moins de place et de ressources. On pourrait trouver ces algues dans des « noodles » qui auraient un goût de pâté de soja ou bien même du thé Soba.

Finalement, l’étudiant du National University de Singapour, Chua Jian Yong, vient de découvrir la façon d’utiliser les denrées jetées après la production du tofu, le fameux fromage de soja. En effet, le lactosérum qui reste derrière la production du tofu contient un fort taux de protéines. En ajoutant du sucre et des acides de fruits, Chua Jian Yong le transforme en boisson fermentée qu’il appelle Sachi. Reste à voir si par le futur, la population (occidentale surtout), acceptera à changer la production historique et le goût fruité du vin contre le breuvage à base de soja.

Le choix est large… pour quelle solution opteriez-vous ?

En savoir plus à ce sujet :
https://www.channelnewsasia.com/news/singapore/clean-cellular-meat-singapore-agri-park-aquaculture–11534470?cid=h3_referral_inarticlelinks_24082018_cna
https://cnaluxury.channelnewsasia.com/access/investing-in-plant-based-meat-1223985
https://www.channelnewsasia.com/news/singapore/crickets-algae-soya-discard-3-future-foods-made-in-singapore-12252394

11 Partages
Partagez11
Tweetez