fbpx
Assurance Sante Singapour
smilfocus
IMC
La Petite Ecole

Singapour : Le Saviez-vous ?

0 Partages

9 histoires intéressantes à découvrir sur Singapour.

S’amuser dans un aéroport… ?

Tout le monde sait que les aéroports ça sert pour voyager.

Mais Singapour fait tout différemment ! ️

En plus de sa superbe cascade, de ses boutiques ou du bon nombre de restaurants et cafés, l’aéroport Changi/Jewel a une surprise pour les jeunes et un peu moins jeunes… ! Et de taille ! il s’agit d’un du toboggan le plus haut au monde dans un aéroport et c’est ici à Singapour !

Bien sûr, sécurité oblige : on n’accepte que les personnes entre 121.92cm (4ft) et 182.88cm (6 ft).

Avez-vous déjà testé ?

Thalasso à Singapour ?

La ville-Etat de Singapour prouve chaque jour qu’elle a plus d’un trésor caché.

Vous serez, en vous rendant à Sembawang Park, de trouver une véritable source d’eau thermale.

Vous ne savez pas où c’est ? A l’issue de votre balade le long du Floral walk, une piscine avec fontaine pour les pieds, une station pour les œufs (l’eau est tellement chaude qu’on peut y cuire un œuf !!!) …

Pour le moment, il est possible d’y accéder librement et gratuitement.

A un moment donné, la survie de la source était en péril. Maintenant, grâce au gouvernement de Singapour, la nature remporte une grosse victoire face à l’urbanisation. En même temps, le gouvernement a des grands projets pour la source – en effet, tout le site de la source devrait être réaménagé au cours des années à venir.

Ainsi, la reconstruction et une modernisation du bain de pieds, la construction d’un café et des emplacements pour s’asseoir ne font qu’une petite partie des changements planifiés.

People’s Park Complex

En passant à côté de cet immeuble moderniste, il est difficile de croire que cet exemple de « brutalisme » (style d’architecture utilisant le béton brut), pourrait être autre chose qu’une simple structure de logement social, comme l’est le système des HLM en France.

Pourtant, ce bâtiment vert et jaune, dont les ornements font résolument penser à l’Orient, fait partie du cœur de Chinatown à Singapour. En plus d’un grand nombre de logements, dans cette création de William Lim, architecte de Singapour, on trouve également énormément de magasins et restaurants.

Cet immeuble fait souvent parler de lui : d’abord, en 𝟤𝟢𝟣𝟢, à cause d’un incendie massif parti d’un entrepôt, et ensuite à cause des ascenseurs résidentiels tombant souvent en panne.

Mais même ainsi, ce bâtiment continue à assurer une véritable liaison entre le centre commercial et le voisinage résidentiel. Il est organisé de manière à assurer l’ambiance de marché de quartier pittoresque et animée.

Traverser la rue n’importe comment à Singapour ? Absolument pas !

Traverser la rue en dehors du passage clouté, au feu rouge… cela fait partie des premières leçons qu’on donne à nos enfants, et que, souvent, nous ne respectons pas. Dans les pays Occidentaux, on en reparle à chaque rentrée – c’est clair que, surtout pour nos petits qui s’apprêtent à emprunter le chemin d’école « comme des grands », apprendre les règles devient aussi un moyen de sauver les vies.
On penserait que cela devrait être un fait acquis jusqu’ici, mais il est nécessaire de le répéter… Les parents et autres adultes disent une chose et en pratique, font tout le contraire.
A Singapour c’est réglé : on ne le fait ABSOLUMENT pas !
Dans la ville-État, il est interdit de traverser une route ou une rue en dehors des passages piétons aménagés. Et on doit respecter la signalisation si elle est présente.
Si vous êtes arrêtés en train de traverser de façon incorrecte, vous paierez 50 SGD.
Vous trouvez que ce n’est pas grand chose ?

Attention, si on vous y prend trois fois, l’amende monte à 1000 SGD en plus d’une peine de prison de 3 mois !

Heureusement, il est très rare qu’une même personne fasse ce genre de chose plus d’une fois – la loi semble peut être un peu dure, mais de l’autre côté, il est facile de la respecter 😉

On ne pointe pas du doigt à Singapour !

Hey you, access forbidden! Portrait of strict bossy man in worker denim shirt pointing to camera and holding Stop road traffic sign as symbol of prohibition, restrictions. indoor studio shot isolated

Voici un geste plutôt ordinaire pour le monde occidental, non ?

Dès son plus jeune âge, le nouvel humain tend sa main, pour avoir tel ou tel objet. Ensuite, rapidement, il apprend à le montrer l’objet voulu du doigt.

Un 𝘱𝘦𝘵𝘪𝘵 𝘥𝘰𝘪𝘨𝘵 𝘣𝘰𝘶𝘥𝘪𝘯𝘦́ 𝘲𝘶𝘪 𝘮𝘰𝘯𝘵𝘳𝘦 𝘴𝘰𝘯 𝘫𝘰𝘶𝘦𝘵, 𝘺 𝘢-𝘵-𝘪𝘭 𝘱𝘭𝘶𝘴 𝘤𝘳𝘢𝘲𝘶𝘢𝘯𝘵 ?

Pourtant dans un bon nombre de pays asiatiques, comme le Japon, les Philippines, et, aussi Singapour, pointer du doigt est horriblement mal élevé.

 

En plus d’être mal élevé, pointer du doigt une personne est considéré vulgaire et peut même être considéré comme une tentative de jeter un mauvais sort, ou même, conjurer la mort !

Vous voulez montrer quelque chose ? C’est ok.

Montrez en utilisant votre main entière, ou bien faites un signe de tête dans la direction voulue !

Cadeaux: les us et coutumes à Singapour !

Saviez-vous qu’il est mal vu à Singapour de faire un cadeau sans tenir compte de la personne qui doit le recevoir?
C’est finalement comme “chez nous” mais cela ne s’arrête pas la :
  • Le blanc, les horloges, les fleurs et les mouchoirs font partie du deuil, donc à éviter.
  • Le cadeau (quand on a trouvé le bon !), on le donne en sortant et pas en arrivant – en Asie, et donc à Singapour
  • Il est malpoli d’ouvrir les cadeaux en présence des personnes qui les ont offerts.
  • Le cadeau est toujours offert en le tenant des deux mains – ainsi on prouve que la personne qui le reçoit a de l’importance pour nous !

On y vit ensemble malgré les différences…

La ville-Etat de Singapour s’enorgueillit d’être composée de gens de plusieurs nationalités (les Malaisiens, les Chinois, les Indiens, ainsi que de plusieurs autres groupations ethniques, sans oublier les expats de provenance variée) et de quatre langues officielles. En plus, vous y trouverez 𝙙𝙞𝙭 religions majeures, officiellement reconnues par l’Inter-Religious Organisation (IRO).

Il serait tout de même un peu trop simple de dire que la ville-Etat n’est composée que de quatre nations – c’est que l’Etat de Singapour s’est formé autour des citoyens les plus nombreux des nations qui vivaient sur place.
En même temps, le développement économique a favorisé un métissage et un brassage d’ethnies différentes. Chaque nation a alors apporté sa culture, ses traditions et sa religion.

Aujourd’hui, Boudhistes, Chrétiens, Musulmans, Hindous, Taoistes, pour les religions les plus « nombreuses », ainsi que les Baha’i, Sikh, Jains, Zoroastriens et Juifs sont tous considérés de même manière et avec les mêmes droits.

Il ne faut, du coup, pas être étonné par l’existence de lieux religieux (qui ailleurs seraient totalement opposés), séparés que par quelques rues.

A Singapour, on tient sa… GAUCHE !

La première chose qu’on vous apprend à Paris, en empruntant un des nombreux escaliers mécaniques de la capitale, c’est de tenir votre droite. Ceci a été fait pour que les gens puissent, comme sur la route, doubler à gauche, comme cette partie de l’escalator reste toujours vide. Ainsi, libre à vous de vous reposer, ou au contraire d’avancer – en sachant que cela ne gênera personne. Pareil pour les véhicules, on est toujours sur la chaussée droite.

En reprenant les usages de l’Empire Britannique, à Singapour, tout est à l’opposé de la France : Les directions des chaussées, le volant, et même la position sur un escalier mécanique !

Rassurez-vous, il n’y a pas de loi qui vous y obligera, c’est tout simplement quelque chose qui va de soi.

Du coup, en arrivant à Singapour, rappelez-vous – si vous ne voulez pas être responsable de bouchons, tenez votre – GAUCHE !

Pinnacle Duxton

Pinnacle Duxton, Singapore – AUG 20, 2017: the Pinnacle Duxton, it is a group of tall buildings for living. (The Worlds Tallest Public Housing Buildings)

La petite ville-Etat fait souvent appel à la construction en hauteur pour héberger sa population croissante. Du coup, les condos en hauteur, on connaît.
La spécificité de Pinnacle Duxton n’est pas tout simplement sa hauteur – y en a pas mal de bâtiments aussi hauts à Singapour.
En revanche, le Pinnacle est le SEUL ensemble de 7 bâtiments reliés entre eux. Ils sont connus comme les plus hauts immeubles résidentiels dans le monde.
Avec ses 50 étages, deux jardins d’altitude et deux ponts ouverts au public, Pinnacle Duxton est aussi un superbe point de vue sur le panorama de la ville-Etat.
L’avez-vous déjà visité ? Ça vaut le détour !

L’unique pont à haubans a déjà 150 ans

Singapore – Singapore river with Cavenagh Bridge

Dans la forêt urbaine qu’est Singapour, les vestiges de colonisation ressemblent à des havres d’histoire. En même temps, il est clair que l’architecture environnante est planifiée pour mettre ces vestiges architecturaux et historiques en valeur.
C’est le cas également du pont Cavenagh Bridge, listé Monument National en 2019.

Sa spécificité : depuis 1869, il s’agit de l’unique pont suspendu à haubans de Singapour, tout en étant le plus ancien. Pour info, ce pont est le petit frère des ponts célèbres comme celui à Brooklyn (New York) ou encore le Golden Gate Bridge (San Francisco). Il doit son nom à William Orfeur Cavenagh, le dernier gouverneur britannique.
Exclusivement piétonnier aujourd’hui, il traverse la rivière de Singapour.

Un réservoir hanté comme circuit rando

Un trekking insolite, qui vous fait traverser la jungle, partir à l’aventure à deux pas de la civilisation urbanisée… A Singapour on le fait aussi : direction Mount Faber, plus précisément Keppel Hill Road.

Keppel Hill est encore un espace naturel couvert de végétation luxuriante laissée à l’état sauvage. En plus, au plein milieu de la forêt, vous trouverez un plan d’eau presque oublié, et considéré même, par certains comme étant hanté.

Le Keppel Hill Reservoir était au tout début du XXe siècle une réserve d’eau pour le Dockyard Tanjong Pagar. Par la suite, vers 1936, les Britanniques le transforment en piscine !
En regardant de près, vous pourrez voir encore la construction de la planche à plonger, des escaliers…
Bien évidemment, on ne s’y baigne pas : il n’y a pas de sauveteurs, ni d’autres services publics. Une bonne dose d’insecticide sera nécessaire – ce plan d’eau est un réel paradis pour les moustiques.
Ce lieu est un super photo spot, et à ce jour, il n’y a aucune interdiction à le visiter, au contraire, on trouve même des itinéraires en ligne !

Quelques infos pour commencer : https://rfr.bz/f1hu5kk

La fleur nationale de la Cité‑Etat

Tout le monde connaît l’Orchidée de Singapour, le Dendrobium Sonia, cette fleur fuchsia et blanche qui embellit aussi nos bouquets en Europe. Mais attention, ne c’est pas La fleur nationale de Singapour.
Les fans de l’orchidée savent qu’un autre nom féminin orne LA fleur de Singapour – celui de Vanda Miss Joaquim (ou plutôt The Papilionanthe Miss Joaquim pour être précis).
Cette superbe fleur rose pâle au centre fuchsia est le résultat de croisement effectué par une botaniste Arménienne vivant à Singapour. Première orchidée Vanda hybride dans le monde, mais également, premier hybride de Singapour, elle devient la fleur nationale de la ville-Etat.
Encore un fait intéressant et parfumé aux orchidées : le plus grand jardin d’orchidées en Asie se trouve justement à Singapour !

280 mètres, qui dit mieux?

Dans un État minuscule comme Singapour, il est naturel de s’attendre à voir les bâtiments s’élever vers le ciel. En effet, monter de quelques étages est un bon moyen de combattre le manque récurrent de mètres carrés…et héberger une population de plus en plus nombreuse.
Et pourtant…
En regardant plus près, vous remarquerez qu’il n’y a que quelques bâtiments qui se démarquent en dépassant les autres !
En effet, en raison des restrictions imposées par le contrôle de trafic aérien, il n’est pas permis de dépasser la hauteur de 280 mètres. Seuls quelques bâtiments ont pu obtenir une dérogation. L’un de ces bâtiments ayant obtenu une dérogation spéciale est le Tanjong Pagar Centre, qui, avec ses 290 mètres de hauteur, c’est officiellement le building le plus haut de Singapour.

Jewel Changi ‑ le bijou de Singapour à un milliard d’euros

Cette immense chute d’eau, le Rain Vortex, se trouve bel et bien dans un aéroport. L’aéroport Jewel Changi est un complexe de divertissement et un centre commercial sur le thème de la nature à l’intérieur même de l’aéroport Changi de Singapour. Le gouvernement de Singapour a investi plus d’un milliard d’euros pour le résultat qu’on connaît aujourd’hui.

Tous ceux qui passent ou qui restent à Singapour restent émerveillés par la qualité des services rendus par l’aéroport de Changi. Loin de se reposer sur ses lauriers, l’aéroport ajoute un véritable bijou pour ses voyageurs mais également ses habitants.

Aux origines de Singapour ‑ Katong

Tout le monde sait que Singapour est une ville résolument moderne et urbanisée, mais, si vous prenez l’East Coast Road, vous pourrez découvrir le quartier Katong (ou Tanjong Katong). Il s’agit d’un quartier entièrement bâti par les ancêtres des Chinois Peranakan qui vivent encore et uniquement à Singapour. L’architecture unique et les couleurs vives ne sont pas la seule chose que vous découvrirez en déambulant le quartier.
Vous pourrez goûter à des spécialités uniques et voir des vestiges de l’ancienne culture chinoise d’avant la Révolution Culturelle. Et tant que vous y êtes, n’oubliez pas de faire un saut au musée-boutique Kampong Antique House !

La plus grande fontaine au monde!

La plus grande fontaine du monde se trouve bel et bien ici, à Singapour!
Située à Suntec City, cette fontaine est spéciale, c’est une Fontaine de la richesse (Fountain of Wealth). Elle couvre une superficie de plus de 1683 mètres carrés et apporte bonheur et opulence à tout le quartier.
Il a fallu débourser plus de 6 millions de US dollars pour la construire en 1997 !

Singapour ‑ seule île et Cité‑Etat au monde

La notoriété de la ville-État, située sur la pointe sud de la péninsule de Malaisie, n’est plus à débattre.
Pourtant, ce que peu de gens savent, c’est que ce pays minuscule, d’une superficie de 721.5 km et d’un peu plus de 5 millions d’habitants, est également la SEULE île Cité-Etat dans le monde!
Et, en plus de l’île centrale urbanisée, le territoire de Singapour s’étend sur 63 îles, dont la plupart sont inhabitées. Si vous rêvez d’une île déserte, vous n’aurez pas à aller trop loin.

CHIJMES

D’abord un ancien couvent et un lieu de culte construit en 1840, CHIJMES a été transformé en un centre de restauration et de divertissement tout en conservant beaucoup de son charme original.

Le lieu a été classé monument national, et aujourd’hui, les passants se baladent sur les pelouses où couraient autrefois les écolières. Prononcé comme “chijmes”, l’orthographe inhabituelle du mot vient de l’acronyme CHIJ, basé sur le nom de l’école, “Convent of the Holy Infant Jesus”.

 

 

 

 

0 Partages
0 Partages
Partagez
Tweetez